Jardins du Vatican

Les jardins du Vatican (en italien Giardini Vaticani) au Vatican sont un ensemble de jardins urbains qui couvrent plus de la moitié de la superficie du territoire du Vatican, du Sud au Nord-Est. Ils incluent certains bâtiments, tels que radio Vatican, le monastère Mater Ecclesiae et la tour Saint-Jean.

Jardins du Vatican
Géographie
Pays Vatican
Commune Rome
Superficie 23 hectares
Localisation
Coordonnées 41° 54′ 11″ nord, 12° 27′ 02″ est
Géolocalisation sur la carte : Italie
Géolocalisation sur la carte : Vatican

Ces jardins couvrent environ 23 hectares ce qui représente la plupart de la colline du Vatican. Le point culminant est à 60 mètres au-dessus du niveau moyen de la mer. Des murs en pierre délimitent la zone au Nord, au Sud et à l'Ouest.

Les jardins et parcs ont été créés à la Renaissance et à la période baroque et sont décorés avec des fontaines et des sculptures. Le jardin a une flore variée et la zone est considérée comme un biotope.

Histoire

Carte du Vatican

La tradition veut que sur le site du jardin du Vatican, de la terre apportée de Golgotha ait été épandue par sainte Hélène[1],[2] pour unir symboliquement le sang du Christ et l'abri des milliers de premiers chrétiens, morts suite aux persécutions de Néron[1].
Les jardins datent de l'époque médiévale, quand les vergers et les vignes s'étendent au nord du Palais apostolique[3]. En 1279, le pape Nicolas III (Giovanni Gaetano Orsini, 1277-1280) a transféré sa résidence, précédemment au palais du Latran, au Vatican et clos ce domaine par des murs[4]. Il plante un verger (pomerium), une pelouse (pratellum) et un jardin (viridarium)[4].

Le site subit un important réaménagement paysager au début du XVIIe siècle[3] pendant la papauté de Jules II[5]. La partie située à l'ouest de la basilique était appelée les grands jardins du Vatican. Au XVIe siècle, la pente, qui sépare la villa du Belvédère au nord de la Basilique, est aménagée en terrasses et jardins, par Bramante : ces jardins portent le nom de jardins du Belvédère au sein de la Cortile del Belvedere. Ceux-ci sont ensuite divisés en trois nouvelles cours intérieures[5] : Cortile del Belvedere , Cortile della Biblioteca et la Cortile della Pigna[3],[5] dans le style de l'aménagement paysager de la Renaissance italienne. Toujours dans le style Renaissance, un grand labyrinthe rectangulaire est créé : formel dans la conception, de buis encadrés de pins parasols italiens (Pinus pinea) et de cèdres du Liban (Cedrus libani)[1]. Au lieu de l'enceinte de Nicolas III, Bramante construit un grand mur défensif rectiligne[5].

Jardin actuel

Les jardins du Vatican, de nos jours, se répartissent sur près de 23 hectares (57 acres) : ils contiennent une variété de fortifications médiévales, des édifices et monuments du IXe siècle à nos jours, au milieu de lits de fleurs éclatantes et topiaires, des pelouses vertes et une parcelle de 3 hectares (7,4 acres) de forêt. Plusieurs fontaines répandent de la fraîcheur sur les jardins, tandis que des sculptures et des grottes artificielles proclament la dévotion à la Vierge et qu'un olivier offert par le gouvernement d'Israël, étend ses trois branches verdoyantes.

Principales fontaines

Principaux monuments et grottes

Principaux édifices

Principaux jardins

  • Jardin carré
  • Jardin anglais
  • Jardin potager
  • Jardin français
  • Jardin américain

Autres lieux

Galerie

Notes et références

  1. (en) « MO Plants: Jardin du Vatican », © 2006 MoPlants.com
  2. Sainte patronne des archéologues
  3. (en) « Al Pellegrino Cattolico : Le jardin du Vatican », © 2008 Al Pellegrino Cattolico s.r.l. Via di Porta Angelica 81\83 (S.Pietro) I- 00193 Rome, Italie
  4. (en) « Official Vatican City State Website: Une visite du jardin du Vatican », © 2007-08 Uffici di Presidenza S.C.V.
  5. (en) « Jardin du Vatican », © 2008 Cooperativa IL SOGNO, Viale Regina Margherita, 192 - 00198 ROMA

Bibliographie

  • (en) Fiona Nichols, Rome and the Vatican, New Holland Publishers, , 85– p. (ISBN 978-1-84537-500-3, lire en ligne)
  • (en)Ricci, Corrado. “Vatican: Its History Its Treasures” Contributor Ernesto Begni. © 2003 Published by Kessinger Publishing, (ISBN 0-7661-3941-7), (ISBN 978-0-7661-3941-1)

Articles connexes

Liens externes

  • Portail du Vatican
  • Portail de Rome
  • Portail des espaces verts
  • Portail du jardinage et de l’horticulture
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.