Jayson Rousseau

Jayson Rousseau Richardson, né le à Saint-Martin en Guadeloupe, est un coureur cycliste français.

Pour les articles homonymes, voir Rousseau.
Jayson Rousseau
Jayson Rousseau en 2017.
Informations
Nom de naissance
Jayson Rousseau Richardson
Surnom
Le Grizzly[1].
Naissance
Nationalité
Spécialité
Équipes non-UCI
2013Armée de Terre
2014Peltrax-CS Dammarie-lès-Lys
2015UC Cholet 49
2016Sojasun espoir-ACNC
2017Océane Top 16
07.2018-12.2018VC Grand-Case
2019-Paris Cycliste Olympique
Équipes UCI
01.2018-07.2018[n 1]Interpro Stradalli

Biographie

En 2012, Jayson Rousseau remporte l'épreuve en ligne du Grand Prix Fernand-Durel et termine deuxième du Tour de Guadeloupe juniors, troisième des Boucles de Seine-et-Marne, quatrième de La Cantonale et huitième d'Arguenon-Vallée Verte. Sur piste, il devient vice-champion de France de l'américaine dans sa catégorie, avec son coéquipier Serkan Olgun[2].

En 2013, il rejoint l'équipe Armée de Terre. Il connait un premier exercice chez les espoirs difficile, en raison de surpoids et d'un manque d'entraînemen [3]. Il est ensuite recruté par le Peltrax-CS Dammarie-lès-Lys en 2014, tout en prenant une licence au Vélo Club de Grande-Case en Guadeloupe[4]. Avec ce dernier, il devient champion de Guadeloupe espoirs, gagne le Grand Prix Nagico et une étape du Grand Prix de la CANBT. En métropole, il remporte la Nocturne de Taverny et le Grand Prix de Luneray, sa première victoire en élite nationale.

Pour la saison 2015, il rejoint l'UC Cholet 49[5]. Il s'impose dès sa reprise sur le Grand Prix de la Rentrée en Guadeloupe, le 1er février. Le mois suivant, il prend la deuxième place de la classique Nantes-Segré, uniquement devancé par le coureur du Vendée U Romain Guyot[6]. Au printemps, il s'impose sur le Prix Gérard-Gautier, disputé à Vendeuvre[7]. Cette même année, il se classe deuxième d'étape du Tour des Deux-Sèvres, de la Nocturne de Cosne-sur-Loire, cinquième d'une étape du Tour de Guadeloupe et huitième du Circuit de la vallée de la Loire. En Coupe de France DN2, il prend la troisième place d'une étape des Boucles nationales du printemps, et termine huitième du Tour du Canton de Saint-Ciers[8].

Après cette saison qu'il juge en demi-teinte, Jayson Rousseau décide de rejoindre Sojasun espoir-ACNC en 2016, club évoluant en division nationale 1[9]. Sa dernière année dans les rangs espoirs est perturbée des chutes, l’empêchant à plusieurs reprises de défendre ses chances au sprint. Il obtient néanmoins deux podiums d'étape sur le Tour de Guadeloupe, et une quatrième place au championnat de Bretagne. Il finit par ailleurs septième du Grand Prix de Buxerolles en Coupe de France DN1, et dixième du championnat de France sur route espoirs[10]. En 2017, il change de nouveau d'équipe en signant avec l'Océane Top 16[11]. Au mois d'avril, il chute et est victime d'un traumatisme crânien. Après une convalescence de douze jours, il reprend difficilement la compétition, avec un abandon sur Paris-Mantes et un hors-délais sur l'Essor breton. Au cours du mois de mai, il retrouve de bonnes sensations en terminant deuxième et quatrième d'étapes au Tour du Loiret, puis troisième du Grand Prix du Pays de Montbéliard, inscrit au calendrier de la Coupe de France DN1[12]. Durant l'été, il court exclusivement dans sa région natale. Il gagne deux étapes du Tour de Guadeloupe, la troisième manche du championnat de France des comités des régions d'outre-mer[13] ainsi que les 20 Tours de Périnet, à Gosier.

En 2018, il est recruté par l'équipe continentale japonaise Interpro Stradalli[14].

Palmarès sur route

Classements mondiaux

Année 20162017
UCI America Tour462e[15]257e[16]

Palmarès sur piste

Championnats de France

Notes et références

Notes

  1. Du 1er janvier 2018 au 12 juillet 2017

Références

  1. « Interview de… Jayson Rousseau (Sojasun Espoir », sur directvelo.com,
  2. Nicolas Gachet, « Cinq arrivées à l'Armée de Terre », sur directvelo.com,
  3. Patrice Meunier, « Jayson Rousseau a pris « une gifle » en 2013 », sur directvelo.com,
  4. Nicolas Gachet, « Jayson Rousseau entre la Guadeloupe et le Team Peltrax », sur directvelo.com,
  5. Dominique Turgis, « jayson Rousseau à l'UC Cholet 49 », sur directvelo.com,
  6. « Jayson Rousseau, sprinteur qui monte », sur ouest-france.fr,
  7. « Jayson Rousseau en costaud », sur lanouvellerepublique.fr,
  8. Frédéric Gachet, « Jayson Rousseau chez Sojasun espoir-ACNC », sur directvelo.com,
  9. Nicolas Gachet, « Jayson Rousseau : « Je n'aurai plus d'excuse » », sur direcvelo.com,
  10. Dominique Tugis, « Deux renforts à l'Océane Top 16 », sur directvelo.com,
  11. Jean-Michel Ruscitto, « Jayson Rousseau : « Partager plus qu’un maillot » », sur directvelo.com,
  12. Antoine Pouillard, « Jayson Rousseau : « Une obligation d'être performant » », sur directvelo.com,
  13. « Championnat des comités des régions d'Outre-mer : le titre pour Luis Sablon, Axel Carnier est sur le podium », sur francetvinfo.fr,
  14. Dominique Turgis, « Jayson Rousseau en Continental », sur directvelo.com,
  15. (en) « UCI America Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  16. (en) « UCI America Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 30 octobre 2017)

Liens externes

  • Portail du cyclisme
  • Portail de la France
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.