Jean-Jacques Henry

Jean-Jacques Henry, né à Dinan (Bretagne), le , est un coureur cycliste et directeur sportif français.

Pour les articles homonymes, voir Henry.
Jean-Jacques Henry
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes amateurs
Équipes professionnelles
09.1994-12.1995[n 1]Festina-Lotus
01.1996-07.1996[n 2] Force Sud
1997Big Mat-Auber 93
Équipes dirigées

Biographie

Carrière junior

Jean-Jacques Henry commence sa carrière de cycliste sur route en 1984 où il termine à la dixième place du championnat du monde de cyclisme sur route, à Beuvron. L'année suivante, il remporte la médaille de bronze de ces championnats, à Stuttgart[1].

Carrière amateur

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (avril 2018). 
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

En 1989, avec l'équipe de France, Jean-Jacques Henry finit à la sixième position du championnat du monde du contre-la-montre par équipes.

Son année 1993 est marquée par sa victoire au Trophée Jean Floc'h, également appelé le circuit de Morbihan qui avait lieu à Bignan. En 1994, il triomphe au Prix d'Armor à Ploumilliau et lors de l'étape d'ouverture du Regio Tour en Alsace. De plus, il finit second du Grand Prix de Vougy et troisième du prologue du Regio Tour International. Enfin, il prend la 78e place du championnat du monde amateur.

Carrière professionnelle

Il commence sa carrière professionnelle dans le cyclisme en intégrant l'équipe Festina-Lotus le . Ses premières courses avec ses nouveaux coéquipiers ont lieu en 1995. Tout d'abord, il termine dixième du Grand Prix d'ouverture La Marseillaise. Ensuite, Jean-Jacques Henry prend la cinquième place de la seconde étape de l'Étoile de Bessèges. Cette année-là, il participe également à deux classiques : Milan-San Remo et Paris-Bruxelles, où il finit respectivement 147e et 109e. Enfin, il prend part à deux autres courses : les Quatre Jours de Dunkerque en finissant au quarantième rang du général et l'un des trois grands tours. En effet, Jean-Jacques Henry est aligné sur le Tour d'Italie où il termine à la 117e place avec notamment un top 5 lors de la cinquième étape qui reliait Borgo a Mozzano à Cento. Il remporte également la quatrième étape de la Mi-août bretonne et se hisse sur la plus petite marche du podium de la troisième étape du Tour du Tarn.

L'année suivante, il court seulement l'Étoile de Bessèges avec au final, une 87e place du classement général. Il dispute cette course avec ses nouvelles couleurs de la Force Sud.

Il change une nouvelle fois de coéquipiers car il signe chez BigMat-Aubervilliers 93 en 1997. Sur Paris-Nice, il prend une 98e place avec notamment, une quatrième position lors de la quatrième étape. Jean-Jacques Henry finit 13e de l'étape d'inauguration du Critérium international. Il termine l'année par une huitième place durant la septième étape des Quatre Jours de Dunkerque qui s'achève avec une centième position au général[2].

Carrière d'entraîneur

Après la fin de sa carrière de coureur dans les rangs de BigMat-Auber 93, il prend les rênes de l'équipe pour en être l'entraîneur jusqu'en 2003[3]. Ensuite, il rebondit dans le groupe ProTour Crédit agricole où il est chargé du recrutement. Il a notamment fait signer le grimpeur français Pierre Rolland.

En 2012, il prend la direction du Centre mondial du cyclisme qui siège en Suisse[4].

Palmarès

Résultats sur les grands tours

Tour d'Italie

1 participation

Références

Notes

  1. Du 1er septembre 1994 au 31 décembre 1995
  2. Du 1er janvier 1996 au 25 juillet 1996

Références

Liens externes

  • Portail du cyclisme
  • Portail de la France
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.