Jean-Louis Quermonne

Jean-Louis Quermonne, né le à Caen, est un professeur de science politique français.

Jean-Louis Quermonne
Fonction
Président
Association française de science politique
-
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Biographie

Il est directeur de l'Institut d'études politiques de Grenoble de 1958 à 1969 puis premier président de l'université Grenoble II (à l'époque université des sciences sociales) de 1970 à 1975[1]. Il est un des membres fondateurs du laboratoire d'idées Notre Europe créé par Jacques Delors en 1996[2], et est membre de son conseil d'administration en 2006[3]. De 1975 à 1976, il est directeur des enseignements supérieurs et de la recherche, au ministère chargé des Universités. Il a été membre du Conseil supérieur de la recherche et de la technologie (1981-1985), membre du Comité national d'évaluation des universités (1985-1989), président de l'Association française de science politique (1995-2000). Il a enseigné, comme professeur invité, aux universités de Tunis, de Rabat, de New York, de Laval (Canada), de Genève, de Lausanne, ainsi qu'au Collège d'Europe (Bruges, Bruxelles, depuis 1994). Il est président d'honneur de l'Association française des constitutionnalistes.

Ouvrages

  • L'Union européenne dans le temps long, , (ISBN 978-2-7246-1076-5)
  • Le système politique de l'Union européenne, , (ISBN 2-7076-1414-9)
  • Les régimes politiques occidentaux, , (ISBN 2-02-085775-8)
  • L'appareil administratif de l'État,
  • L'alternance au pouvoir, Paris, Presses universitaires de France, 1996. (ISBN 9961-64-148-5)

Notes et références

  1. Biographie sur le site des PUF
  2. Jacques Delors crée « Notre Europe », Réseau Voltaire, 14 octobre 1996
  3. Composition du Conseil d'administration de Notre Europe « Copie archivée » (version du 2 mai 2006 sur l'Internet Archive)

Liens externes

  • Portail de l’éducation
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.