Jean-Louis Richard

Jean-Louis Richard est un acteur, réalisateur et scénariste français, né le à Paris où il est mort le [1].

Pour les articles homonymes, voir Richard et Jean-Louis Richard (homonymie).
Jean-Louis Richard
Nom de naissance Jean-Marius Richard
Naissance
Paris 17e (France)
Nationalité  Français
Décès
Paris 13e (France)
Profession Acteur
Réalisateur
Scénariste
Films notables Mata Hari, agent H 21

Biographie

Carrière

De son vrai nom Jean-Marius Richard, il est élève au Conservatoire d'art dramatique de Paris avant de débuter comme comédien dans la troupe de Louis Jouvet.

Très lié au milieu de la Nouvelle Vague, il apparaît au cinéma dans À bout de souffle (1960) de Jean-Luc Godard, Jules et Jim (1962) et La Peau douce (1964) et Le Dernier Métro (1980) de François Truffaut. Il devient également l'un des coscénaristes attitrés de ce dernier, participant à l'écriture de La Peau douce (1964), Fahrenheit 451 (1966), La mariée était en noir (1968) et La Nuit américaine (1973)[2].

Qualifié par son ami et collègue Philippe Le Guay de scénariste « destructeur », pour sa capacité à « traquer les faiblesses d'écriture », il signe en 1974 le scénario du célèbre film érotique Emmanuelle, réalisé par Just Jaeckin d'après le roman éponyme d'Emmanuelle Arsan[3]. En 1995, il écrit avec Philippe Le Guay et Brigitte Roüan le scénario de L'Année Juliette[2].

Vie privée

Il a été le premier époux de Jeanne Moreau (de 1949 à 1951), avec laquelle il a eu un fils, Jérôme[4] décédé en 2019. La relation compliquée du couple a inspiré au compositeur Serge Rezvani la chanson Le Tourbillon de la vie, que François Truffaut a ensuite incluse dans son film Jules et Jim (1962).

Atteint de la maladie d'Alzheimer, il se retire du monde du spectacle au début des années 2000.

Théâtre

Filmographie

Comme acteur

Au cinéma

À la télévision

Comme scénariste

Comme réalisateur

Notes et références

  1. Jean-Louis Richard sur Les Gens du cinéma
  2. Thomas Sotinel, « Le scénariste, comédien et metteur en scène Jean-Louis Richard est mort », Le Monde, (consulté le 31 mai 2017)
  3. Marc Godin, « Jean-Louis Richard : « Sur Emmanuelle, j’ai tout fait » »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogle • Que faire ?), sur bakchich.info,
  4. « Ma mère, ce sex-symbol : Jeanne Moreau », sur gala.fr,

Liens externes

  • Portail de la télévision
  • Portail du théâtre
  • Portail de la réalisation audiovisuelle
  • Portail du cinéma français
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.