Jean-Marc Janaillac

Jean-Marc Janaillac, né le à Saint-Sulpice-de-Roumagnac[1] (Dordogne), est un chef d'entreprise et haut fonctionnaire français.

Il fut notamment président du groupe Air France-KLM du au . Il est aujourd'hui président de la Fnege (Fondation Nationale pour l'Enseignement de la Gestion des Entreprises).

Biographie

Formation

Fils de Marcel Janaillac, maire honoraire de Saint-Sulpice-de-Roumagnac[2], Jean-Marc Janaillac est titulaire d'une licence en droit[1],[3]. Il est également diplômé d'HEC en 1975 et de l'ENA en 1980 (promotion Voltaire)[1]. Il se classe 72e (sur 117) de sa promotion à l'ENA[4].

Débuts professionnels

Il entame sa carrière dans l'administration où il est successivement directeur de cabinet du préfet du Finistère, puis du préfet du Val-d'Oise (1980-1983). Il devient ensuite chef de cabinet du secrétaire d'État au tourisme Roland Carraz (1983-1984), puis directeur général du service français du tourisme à New York (1984-1987)[3],[1].

De retour en France en 1987[1], il est appelé par le Secrétaire d'État chargé du tourisme Jean-Jacques Descamps[n 1] pour prendre la direction générale du Groupement d'intérêt économique (GIE) « Maison de la France », nouvellement créé pour assurer la promotion du tourisme français à l’étranger.

Carrière dans les transports

Au cours de cette période, il est également administrateur d'Air France, fonction qu'il occupe de 1989 à 1994[5].

Il rejoint en 1997 la compagnie aérienne AOM comme directeur général adjoint chargé des affaires commerciales, puis comme directeur général délégué (1997-2000). De 2000 à 2002, il est le directeur général du groupe Maeva (Groupe Pierre & Vacances-Center Parcs), puis devient président de l'office de tourisme et des congrès de Paris (2002-2004)[3].

Il entre ensuite dans le groupe RATP comme directeur général au développement puis président du directoire de RATP Développement (2004-2012)[3]. En huit ans, le chiffre d'affaires passe de 40 à 800  millions d'euros[6].

Le , le conseil d'administration de Air France-KLM le choisit pour devenir le futur patron de la multinationale franco-néerlandaise, en remplacement d'Alexandre de Juniac[7]. Il entre en fonction le [8].

Autres mandats

Air France-KLM

À la suite de sa nomination au poste de président du groupe Air France-KLM le , Jean-Marc Janaillac entre en fonction le [10]. Avant même son entrée en fonction, il signe en , un moratoire sur la grève des pilotes d'Air France. Ces derniers s'engagent à ne pas se mettre en grève avant le 1er novembre afin de laisser du temps au nouveau président.

Le , l'accord salarial qu'il avait proposé est rejeté par 55,44 % du personnel d’Air France (taux de participation de 80,33 %), ce qui le conduit à annoncer sa démission[11].

Il se montre très sceptique sur le projet de privatisation d'Aéroports de Paris (ADP) voulu par Emmanuel Macron : « En théorie économique, la privatisation des aéroports qui constituent des monopoles naturels n’a rien d’une évidence. Dans la plupart des grands États aéronautiques, et notamment aux États-Unis, le choix a été fait de conserver les aéroports sous contrôle public en raison de leur caractéristique d’infrastructure d’intérêt général au service de l’aménagement du territoire[12]. »

Décorations

Notes et références

Notes
  1. Par la suite, le rapprochement de Maison de la France et d'ODIT France, agence d'ingénierie touristique, a donné naissance à Atout France.
Références
  1. Cédric Pietralunga, « Jean-Marc Janaillac, un affectif face au naufrage de la SNCM » sur Le Monde, 12 avril 2014
  2. https://www.capital.fr/entreprises-marches/les-petits-secrets-de-jean-marc-janaillac-le-nouveau-p-dg-d-air-france-klm-1144382.
  3. Biographie de Jean-Marc Janaillac sur le site de la Caisse des dépôts et consignations, consulté le 30 avril 2016
  4. Le JDD, « ENA : découvrez le classement de la promo Voltaire de François Hollande », JDD, (lire en ligne, consulté le 5 décembre 2017)
  5. AFP, « Jean-Marc Janaillac futur PDG d'Air France » sur Le Point, 2 mai 2016
  6. Marie-Pierre Gröndahl, « Jean-Marc Janaillac le redresseur de Transdev » sur Paris Match, 26 mars 2016
  7. Fabrice Gliszczynski, « Air France-KLM : le conseil choisit Jean-Marc Janaillac comme Pdg (officiel) » sur La Tribune, 2 mai 2016
  8. Air France-KLM : le nouveau PDG obtient un moratoire des grèves jusqu’en novembre, Le Monde, 21 juin 2016
  9. Reuters, « Jean-Marc Janaillac nommé PDG de Veolia Transdev » sur L'Expansion, 3 décembre 2012
  10. Jean-Marc Janaillac prend officiellement la tête d'Air France-KLM - Le Figaro 4 juillet 2016 http://www.lefigaro.fr/societes/2016/05/01/20005-20160501ARTFIG00159-janaillac-a-la-tete-d-air-france-klm.php
  11. Le PDG d'Air France-KLM démissionne après le rejet de l'accord salarial, Le Figaro, 4 mai 2018.
  12. Marc Endeweld, « Aéroports de Paris, petites concessions entre amis », Le Monde diplomatique, (lire en ligne)
  13. Décret du 29 mars 2013 sur Légifrance, 31 mars 2013
  14. Décret du 14 mai 2010 sur Légifrance, 15 mai 2010
  • Portail des entreprises
  • Portail de la France
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.