Jean-Marie Strebelle

Jean-Rodolphe Strebelle, dit Jean-Marie Strebelle, né à Ixelles le et mort en 1989, est un artiste peintre, dessinateur et cartonnier de tapisseries belge.

Jean-Marie Strebelle
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Liens familiaux

Jean-Marie Strebelle est le fils du peintre Rodolphe Strebelle (Tournai 1880 – Uccle 1959) et le frère de l'architecte Claude Strebelle (1917-2010) et du sculpteur Olivier Strebelle (1927-2017). Sa mère est aussi artiste peintre.

Biographie

Jean-Marie Strebelle quitte l'école à quinze ans pour travailler à partir de 1932 comme mousse dans la marine de pêche puis marchande et cela jusqu'en 1946. Il ira ainsi en Afrique et en Amérique du Nord et du Sud.

À partir de 1936, il suit les cours à l'Institut supérieur des arts décoratifs à Bruxelles. Il étudie la peinture monumentale chez Anto Carte, la mise en scène et les décors de théâtre chez Herman Teirlinck et la tapisserie et le tissage chez Élisabeth de Saedeleer. Étant à New York en mai 1940 au début de la Deuxième Guerre mondiale, il est engagé dans la marine marchande américaine et son bateau sera torpillé en 1943.

Avec ses deux frères et le peintre Carlo de Brouckère, il crée le phalanstère de Torhout en 1946 qui fonctionnera jusqu'en 1950. Puis il voyage au Congo belge où il peint et expose. Il a habité à Uccle (avenue Defré) et puis à partir de 1961 jusqu'à sa mort à Ohain au no 7, chemin du bois Magonette dans une maison construite par son frère cadet, l'architecte Claude Strebelle.

Œuvres

Jean-Marie Strebelle pratique une peinture gaie et pleine de fantaisie, le dessin précis.

Ses œuvres sont conservées aux :

Prix et récompenses

Jean-Marie Strebelle obtiendra deux fois le premier prix des Peintres de la Mer à New York et le prix Louis Schmidt en 1950 pour son tableau Portrait de Sophie[1].

Expositions

Sa première exposition a lieu en 1938 au palais des beaux-arts de Bruxelles. Il aura par la suite de nombreuses expositions personnelles, tant en Belgique qu'a l'étranger.

Bibliographie

  • A. Dasnoy, Jespers, Alechinsky, Camus, Landuyt, Mortier, Strebelle, catalogue d'exposition, 3e biennale de Venise, Pavillon belge, Venise, 1960.
  • Jean-Marie Strebelle vu par ses amis, Bruxelles, 1990.

Notes et références

Liens externes

  • Portail de la peinture
  • Portail de la Belgique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.