Jean Abraham André Poupart de Neuflize

Jean Abraham André Poupart de Neuflize, né le à Sedan et décédé le , est un riche drapier anobli par Louis XV. Il fait bâtir le château de Montvillers et transmet à sa descendance une fortune qui aboutira à la création de la Banque de Neuflize.

Pour les articles homonymes, voir Neuflize (homonymie).
Jean Abraham André Poupart de Neuflize
Biographie
Naissance
Décès
(à 78 ans)
Activités
Manufacture, drapier, négociant
Famille
Enfant
André Poupart de Neuflize (d)
Autres informations
Propriétaire de
Château de Montvillers, Filature et tissage de laine Paté (d)
blason

Biographie

Issu d'une lignée de marchands et de drapiers protestants établis à Sedan, Jean Abraham André Poupart, né en 1714, devient l'un des principaux manufacturiers de drap à Sedan. Au talent industriel de son père, il ajouté le génie d'un grand négociant[1]. Non seulement il savait acheter les laines et les travailler, mais il savait fabriquer économiquement ses produits textiles et les faire connaître. En 1750, face à une grève des tondeurs, il mène avec Louis Labauche le parti des manufacturiers sedanais et gagne la partie, après un conflit social marqué par 45 jours d'arrêts de travail. En 1754, il est le quatrième manufacturier de draps de Sedan à voir son entreprise distinguée du titre de Manufacture Royale et Privilégiée.

Il achète le site de Montvillers à proximité de Sedan, sur lequel devait se trouver anciennement un hameau de ce nom, où il installe une foulerie. Puis il y fait bâtir un château, d'un coût de plus de 200 000 livres, afin de disposer d'une résidence de campagne et d'un lieu de réception. Le château de Montvillers est un bel exemple d'architecture Louis XVI.

Seigneur de Neuflize dans les Ardennes, il est anobli par lettres patentes d'avril 1769 par le roi Louis XV. Ses armes sont d'azur au chevron d'or accompagné en pointe d'un rosier garni de trois roses d'argent, feuillées et tigées de même, et en chef aussi d'argent, chargé d'un croissant de sable accosté de deux étoiles de gueules.

Il épouse une fille de Paul Girardot, marchand de bois, et de Madame née Foissin. Il est le père du baron André Poupart de Neuflize (1752-1814). Sa descendance comprend les fondateurs de la Banque de Neuflize.

Il décède en 1793.

Sources

Notes et références

  1. Gérard Gayot, Les draps de Sedan, 1646-1870, Éditions de l'École des Hautes Études en Sciences Sociales, avec la collaboration des éditions Terres Ardennaises ,1998, (ISBN 2-7132-1241-3)

Voir aussi

Articles connexes

  • Portail des Ardennes
  • Portail de la production industrielle
  • Portail du XVIIIe siècle
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.