Jean Doisy

Jean Doisy, né le à Jodoigne (Belgique) et mort le , est le pseudonyme de Jean-Georges Evrard[1], auteur belge de bande dessinée.

Pour les articles homonymes, voir Doisy.
Jean Doisy
Fonction
Rédacteur en chef
Biographie
Naissance
Décès
(à 55 ans)
Nom de naissance
Jean-Georges Evrard
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Biographie

Il commence sa carrière aux Éditions Dupuis en publiant divers romans dans la collection Azur.

Il devient rédacteur en chef du journal Spirou de 1938 à 1955, date à laquelle il est remplacé par Yvan Delporte. Il rédigeait le rédactionnel du journal, la rubrique Le Fureteur vous dira et le Coin des lecteurs.

Pour le jeu Voyez–vous les erreurs ? qu'il anime alors, Doisy signe Fantasio. Ce personnage est dessiné pour la première fois par Jijé en 1942, lorsqu'il illustre la couverture du recueil no 11 du Journal de Spirou. À la demande de Doisy, Jijé intègre par la suite le personnage aux aventures de Spirou.

En , Jean Doisy fonde le « Club des Amis De Spirou » (A.D.S.). Les membres de ce club se réfèrent à un code d'honneur, où des valeurs telles que franchise, droiture, discipline, fidélité à Dieu et à son pays, doivent être respectées.

Jean Doisy est également scénariste pour des romans publiés chez Dupuis dans la collection Les hebdomadaires des grands récits. C'est lui qui imagine le personnage du détective Jean Valhardi, qu'il proposera à Jijé.

Il est inhumé à Auderghem.

Notes et références

  1. Christelle et Bertrand Pissavy-Yvernault, La véritable histoire de Spirou (1937-1946), Dupuis, , 311 p. (ISBN 978-2800157078)

Annexes

Bibliographie

  • Christelle Pissavy-Yvernault, « Le petit théâtre de Jean Doisy. Quand Spirou fait de la résistance », Les Cahiers de la bande dessinée, no 5, , p. 147-153
  • Christelle Pissavy-Yvernault, « Jean Doisy, l'homme qui inventa Fantasio », Les Cahiers de la bande dessinée, no 5, , p. 154-155

Liens externes

  • Portail de la bande dessinée francophone
  • Portail de Spirou
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.