Jean Faulte

Jean Faulte (ou Jean-Michel Faulte), né et baptisé à Bruges le [1] et mort à Bruxelles en mai 1766[2], est un architecte néo-classique[3] actif au XVIIIe siècle dans les Pays-Bas autrichiens (qui correspondent partiellement à la Belgique actuelle).

Jean Faulte
Présentation
Nom de naissance Joannes Michael Faulte
Autres noms Jean-Michel Faulte
Naissance
Bruges,  Pays-Bas autrichiens
Décès
Paroisse Notre-Dame de la Chapelle, Bruxelles,  Pays-Bas autrichiens
Mouvement Architecture néo-classique
Œuvre
Réalisations Palais de Charles de Lorraine
Entourage familial
Père Jean-Baptiste Faulte
Mère Gertrude-Anne Verschuegen

Biographie

Jean Faulte, fils de Jean-Baptiste Faulte (Joannes Baptist Faulte) et de Gertrude-Anne Verschuegen (Gertrudis Anna Verschuegen), s'est marié à Bruges le [4] avec Anne Christine Salières (1730-1803) laquelle lui a donné au moins trois enfants nés à Bruges (Jean-Baptiste, né le , Anne Pétronille, née le et Joseph Jean, né le ) qui retournent s'établir à Bruges après le décès de leur époux et père[5]. Par sa fille Anne Pétronille Faulte, épouse de Joseph Charles de Pau, négociant en vins, Faulte est l'arrière grand-père de Jules Van Praet[6], l'un des principaux collaborateurs du roi Léopold 1er.

Il est l'architecte commis à la cour de Charles de Lorraine, à l'époque des Pays-Bas autrichiens, de 1760 à 1766[7].

Réalisations

Articles connexes

Notes et références

  1. Son acte de baptême extrait des registres de la paroisse Saint-Sauveur de Bruges conservé aux Archives générales du Royaume précise qu'il se prénomme "Joannes Michael", est né et baptisé le même jour [26 septembre 1726], fils de Joannes Baptist Faulte et de Gertrudis Anna Verschuegen; son parrain est Angelus Verstraete, sa marraine est "Barbara Faulte" AGR Rijksarchief te Brugge - 9999/998 - 9000_001_00100_000_0_0001_r"
  2. Son acte de sépulture  très sommaire  extrait des registres de la paroisse Notre-Dame de la Chapelle et conservé aux Archives générales du Royaume est rédigé comme suit : « le 14 [mai 1766] sepultus est in Templo nostro ... Faulte, maritus » AGR Parochieregisters. Overlijdens- en begrafenisakten / Registres paroissiaux. Actes de décès / sépultures 9998_998_00422_000_0_0001_ - 01/01/1760 - 31/12/1771
  3. Schouteden-Wery Joséphine, Charles de Lorraine et son temps, Bruxelles, Soledi, 1943, pp 321-325
  4. Index des mariages paroisse Notre-Dame à Bruges conservé aux Archives générales du Royaume - AGR Parochieregisters. Alfabetische index van huwelijken 9000_001_00508_000_0_0002_r - 00/00/1748 - 00/00/1751
  5. AGR inventaris/rabscan/eadid/BE-A0513_109981_108806_DUT/inventarisnr/I1099811088069533
  6. http://gw.geneanet.org/jmclaeys?lang=fr&pz=jean+michel&nz=claeys&ocz=0&p=joseph+charles&n=de+pau
  7. Université libre de Bruxelles, Groupe d'étude du XVIIIe siècle, volume 29, 1974, Bruxelles

Bibliographie

  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme
  • Portail de Bruxelles
  • Portail du XVIIIe siècle
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.