Jean Ier d'Armagnac

Jean Ier d’Armagnac, né peu avant le , mort à Beaumont-de-Lomagne le , comte d'Armagnac, de Fezensac et de Rodez de 1319 à 1373, était fils de Bernard VI, comte d’Armagnac et de Fézensac et de Cécile, héritière du comté de Rodez.

Pour les articles homonymes, voir Jean Ier.
Jean Ier d'Armagnac
sceau de Jean Ier d'Armagnac
Titres de noblesse
Comte de Rodez
-
Prédécesseur
Successeur
Comte d'Armagnac et de Fezensac
-
Prédécesseur
Successeur
Comte de Charolais
-
Prédécesseur
Successeur
Biographie
Naissance
Avant
Décès
Sépulture
Nationalité
Activité
Feudataire
Famille
Père
Mère
Fratrie
Mathe d'Armagnac (d)
Isabeau d'Armagnac (d)
Conjoints
Reine de Goth (d)
Beatrix de Clermont (d)
Enfants
Jean II d'Armagnac
Jeanne d'Armagnac
Bernard d'Armagnac (d)
Mathe d'Armagnac (en)
Autres informations
Conflit
blason

Biographie

Il se marie en premières noces le avec Reine de Goth (1307/1309 - Lavardens /)[1].

Veuf, il épouse par contrat passé au Moncel en mai 1327 Béatrice de Clermont ( - Rodez ), fille de Jean de Clermont, seigneur de Charolais, qui lui apporte le Charolais et lui donne quatre enfants :

Il a assuré la destruction de l’armée anglo-flamande, que commandait Robert III d'Artois, sous Saint-Omer (le ).
Lors de la chevauchée du Prince noir en 1355, il commande de la ville de Toulouse et n'ose pas affronter les troupes anglaises. Il est capturé par Gaston Fébus le à la bataille de Launac.

Suite du traité de Brétigny () le Rouergue tombe aux mains d’Edouard III d’Angleterre. Ses troupes occuperont Rodez jusqu’à la bataille de Mondalazac, le , qui se déroule en 1369 près du Puech de La Garde. Jean Ier d’Armagnac fait reculer les Anglais vers la Vallée de Cruou. Puis arrive de Mondalazac les troupes du comte Jean de La Panouse qui transforme la victoire en triomphe[2].

Voir aussi

Lien externe

Notes et références

  1. Monique Ornato, Répertoire prosopographique de personnages apparentés à la couronne de France aux XIVe et XVe siècles, Publications de la Sorbonne, 2001.
  2. « La Bataille de Mondalazac (17 janvier 1369) », Marcillac-Vallon (Aveyron), (lire en ligne, consulté le 9 novembre 2016)
  • Danièl Brillet : Un Armagnac en Rouergue - Jean Ier d'Armagnac, un grand seigneurs du Midi au XIVe siècle. In-8° broché 16x24, IV-248 p.. 13 pièces justificatives en annexe avec une généalogie des comtes de Toulouse et de Rouergue, une généalogie des comtes d'Armagnac, une carte des grands fiefs du Midi en principauté d'Aquitaine, une carte du comté de Rodez en Rouergue dans la première moitié du XIVe siècle. Année 2009 - Mémoire de la Société des Amis de Villefranche et du Bas-Rouergue - Musée Urbain-Cabrol, Place de la Fontaine, 12200 Villefranche-de-Rouergue."
  • Portail du Gers
  • Portail de l’Aveyron et du Rouergue
  • Portail de l’Occitanie
  • Portail de l’histoire
  • Portail de la généalogie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.