Jean Violette (acteur)

Jean Violette est un acteur français spécialisé dans le doublage, né le au Petit-Quevilly et mort le dans le 18e arrondissement de Paris[1].

Pour les articles homonymes, voir Jean Violette et Violette (homonymie).
Jean Violette
Naissance
Le Petit-Quevilly
Nationalité Français
Décès
Paris
Profession Acteur

Il a prêté occasionnellement sa voix à de grands acteurs tels qu'Anthony Quinn, Ernest Borgnine ou encore Brian Keith.

Il est le père de l'acteur Vincent Violette[2].

Biographie

Filmographie

Cinéma

Télévision

Doublage

Cinéma

Films

Animation

Télévision

Téléfilms

Séries télévisées

  • 1960 : Destination Danger :
    • épisode Moment décisif : Moses Amadou (Lionel Ngakane)
    • épisode Le Traître : Panah (George A. Cooper)
    • épisode La Gouvernante : Moukta (Harold Kasket)
    • épisode La Version du député Coyannis : le député Coyannis (John Phillips)
    • épisode Le Secret de la marionnette : Frederick (Brian Rawlinson)
    • épisode Mission sous-marine : Corto (Brad Dancy)
    • épisode Le Fauteuil roulant : Brenner (Patrick Troughton)
    • épisode La Fille qui aimait les soldats : Lotsbeyer (Anthony Bushell)
    • épisode Le Piège : le colonel Whitmore (Alan Gifford)

Séries d'animation

Disques

Notes et références

  1. Lieux de naissance et décès trouvés dans la base MatchId des fichiers de décès en ligne du Ministère de l'Intérieur avec les données INSEE (consultation 7 janvier 2020)
  2. Vincent Violette sur latourdesheros.com.
  3. Doublé seulement en 1964.
  4. Doublé dans les années 1980.
  5. Doublé seulement en 1985.
  6. Doublage tardif.
  7. Doublé seulement en 1977.
  8. Doublé seulement en 1973.
  9. Doublé seulement en 1970.
  10. Doublé seulement en 1982.
  11. Doublé seulement en 1976.
  12. Youtube, audio du disque
  13. Alix l'Intrépide, disque 33T , Pochette

Liens externes

  • Portail du cinéma français
  • Portail de la télévision française
  • Portail de l’animation
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.