Jean de Beaumanoir (1551-1614)

Jean de Beaumanoir (1551, Paris), marquis de Lavardin (Sarthe), comte de Nègrepelisse (Tarn-et-Garonne), baron de Lucé (Eure-et-Loir), seigneur de Malicorne, Maréchal de France en 1595.

Pour les articles homonymes, voir Beaumanoir.
Pour les autres membres de la famille, voir Famille de Beaumanoir.
Jean de Beaumanoir
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Autres informations
Grade militaire
Distinctions

Biographie

Jean de Beaumanoir est issu d'une lignée cadette de la célèbre maison de Beaumanoir. La jeunesse de Jean de Beaumanoir se passe auprès du futur roi de Navarre Henri IV dont le père Charles de Beaumanoir était le gouverneur. Il entre à l’âge de 18 ans dans la carrière des armes dans laquelle il se fit une réputation certaine. Éduqué dans la foi protestante, il embrasse la religion catholique après la mort de son père, lors des massacres de la Saint-Barthélemy.

Le , le marquis de Lavardin, qui estoit du party du roy de Navarre contre le roy, estoit à Chasteaugontier, avec des troupes, dit Louvet, qui pillaient et ravageaient le païs. Il se fait remarquer au sein de l’armée royale par sa cruauté envers les protestants. Il commande l’aile gauche de l’armée royale du duc de Joyeuse à la bataille de Coutras (1587).

À l’avènement d’Henri IV, il se rallie à lui, est nommé colonel général de l'infanterie, d'abord Lieutenant-général le puis gouverneur le du Maine, chevalier du Saint-Esprit le et maréchal de France le . Il commande ensuite l’armée de Bourgogne en 1602. Il se trouve dans le carrosse d’Henri IV lorsque celui-ci est assassiné par Ravaillac.Il est ensuite nommé ambassadeur en Angleterre en et meurt à Paris en 1614 [1].

Union et postérité

Il épouse en 1578 Catherine Carmain comtesse de Nègrepelisse dont il a six enfants dont:

Son arrière-petit-fils, René de Froulay de Tessé, comte de Tessé est maréchal de France en 1703.

Armoiries

Figure Nom du prince et blasonnement

D'azur à onze billettes d'argent.[2]

Notes et références

  1. Jean Duquesne Dictionnaire des gouverneurs de province Éditions Christian (ISBN 9782864960997) p. 167
  2. Michel Popoff (préf. Hervé Pinoteau), Armorial de l'Ordre du Saint-Esprit : d'après l'œuvre du père Anselme et ses continuateurs, Paris, Le Léopard d'or, , 204 p. (ISBN 2-86377-140-X)
  • Portail de la Renaissance
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.