Jia Hua

Jia Hua (chinois traditionnel : 賈華, simplifié : 贾华, pinyin : Jià Huá, EFEO : Kià Houá) était un officier militaire chinois sous les rangs du seigneur de guerre Sun Quan, lors de la fin de la dynastie Han en Chine antique.

Jia Hua

Biographie

Lors d’un assaut sur Hefei au début de l’an 209, il accompagna Sun Quan au front avec Song Qian, armé d’une hallebarde à double tranchant. Il protégea Sun Quan d’un puissant coup porté par le général ennemi Yue Jin.

Plus tard, durant la même année, Liu Bei se rendit au Sud pour épouser madame Sun et Jia Hua reçut l’ordre d’organiser une embuscade dans le temple[1] où avait lieu l’audience avec la mère douairière Wu. Informé de la présence d’hommes armés, Liu Bei avisa madame Wu, qui demanda des explications à Sun Quan. Jia Hua porta alors le blâme et son exécution fut ordonnée par la mère douairière. Toutefois, devant l’appel de Liu Bei et du patriarche Qiao, Jia Hua fut épargné et se retira honteusement.

Notes et références

  1. Il s'agit ici du temple de ganlu, qui peut être traduit par temple « de l'Ambroisie»

Informations complémentaires

Autres articles

Bibliographie

Luo Guanzhong; tr. Moss Roberts (1995). Three Kingdoms. (ISBN 7-119-00590-1)

  • Portail du monde chinois
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.