Joachim Marquardt

Karl Joachim Marquardt (né le à Dantzig ; mort le à Gotha) est un historien allemand. Il dirigea les collections du château de Friedenstein à Gotha.

Pour les articles homonymes, voir Marquardt (homonymie).
Karl Marquardt
Biographie
Naissance
Décès
(à 70 ans)
Gotha
Nom dans la langue maternelle
Joachim Marquardt
Nationalité
Activités
Autres informations
Membre de

Ses principales œuvres sont ses « Institutions politiques romaines » (Römische Statsverwaltung), sa « Vie privée des Romains » (Das Privatleben der Römer) et, en collaboration avec Wilhelm Adolf Becker, un « Manuel de l'Antiquité romaine » (Handbuch der römischen Alterthümer).

En tant que professeur au lycée de Gotha, Marquardt, comme avant lui le Pr Galletti, est passé à la postérité pour ses perles, dont voici un échantillon :

  • « Pégase devait être très difficile à chevaucher[1] »
  • « En Angleterre, la reine est toujours une femme[2]. »
  • « Ce que Cicéron nous dit là est exact. Mais ce qu'il n'a pas dit (ce qu'il a omis de dire) est faux[3]. »

Les mots fameux de Marquardt ont été rassemblés et publiés en 1911 à Gotha sous le titre de Marquardtiana.

Pour honorer sa mémoire, une médaille en bronze (de 45 mm) a été frappée à l'occasion de sa mort le , par l'orfèvre Friedrich-Ferdinand Helfricht (1809-1892). Face : JOACHIM <> MARQUARDT --- Buste nu avec barbe tourné vers la droite, signé : HELFRICHT F. Côté pile : Sept lignes de texte entre deux lauriers : GEB. ZU / DANZIG / 19 APRIL 1812 / GEST. ZU / GOTHA / 30. NOVEMBER / 1882
Le lycée de Gotha fit l'acquisition de 50 de ces médailles pour récompenser ses lauréats[4].

Notes et références

  1. Der Pegasus ist der schwerste, was man reiten kann.
  2. In England ist die Königin immer eine Frau.
  3. Was der Cicéron da gesagt hat, das ist richtig; was er aber nicht gesagt hat, das ist falsch.
  4. Source: Behrendt Pick, Helfricht n°147.

Source

  • (de) Ernst Förstemann, Allgemeine Deutsche Biographie (ADB), vol. 20, Leipzig, Duncker & Humblot, , 413–416 p. (lire en ligne), « Marquardt, Joachim »

Liens externes

  • Portail de l’historiographie
  • Portail de l’Allemagne
  • Portail du XIXe siècle
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.