Joan A. Steitz

Joan Elaine Argetsinger Steitz , née le , est une biochimiste et biologiste moléculaire américaine[1]. Elle enseigne et dirige ses recherches à l'Université Yale[2] et au Howard Hughes Medical Institute[3]. Elle est connue pour ses recherches pionnières sur l'acide ribonucléique, notamment sur la façon dont les ribosomes interagissent avec les acides ribonucléiques messagers chez les eucaryotes. Elle est membre de l'Académie nationale des sciences depuis 1983[4]et elle a reçu la National Medal of Science la même année. Elle a reçu le prix L'Oréal-Unesco pour les femmes et la science en 2001 pour l'étude des mécanismes de l’expression des gènes qui ont ouvert la voie au diagnostic des maladies autoimmunes[5]. Elle a également reçu le Prix Gairdner en 2006[6]et elle est membre étranger de la Royal Society depuis 2014[7].

Pour les articles homonymes, voir Steitz.
Joan Elaine Argetsinger Steitz
Naissance
Nationalité américaine
Profession

Notes et références

  • Portail de la biochimie
  • Portail de la biologie cellulaire et moléculaire
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.