John Brydges (marquis de Carnarvon)

John Brydges, marquis de Carnarvon (), titré Vicomte Wilton de 1714 à 1719, était un membre du Parlement Britannique, héritier présomptif du duc de Chandos.

John Brydges
Fonction
Membre au Parlement de Grande-Bretagne (d)
Biographie
Naissance
Décès
Formation
Activité
Père
Mère
Mary Lake (d)
Fratrie
Enfant
Catherine Brydges (d)
Autres informations
Membre de
6e Parlement de Grande-Bretagne (d)

Biographie

Jean était le quatrième, mais le fils aîné survivant de James Brydges, 1er duc de Chandos et de sa première épouse Marie. Il a fait ses études à [1]Westminster School, dont il est diplômé en 1718. Le vicomte de Wilton, comme il était alors titré, est immatriculé à l'Université d'Oxford le , et devient Docteur en droit civil le [2]. Il a également étudié à Leyde cette année. Carnarvon a complété sa formation par un Grand Tour de l'Europe, de 1721 à 1723.

Après son retour en Angleterre, il épouse Lady Catherine Tollemache, la fille de Lionel Tollemache (3e comte de Dysart), le . Le couple a eu deux enfants:[3],[4]

  • Lady Catherine Brydges (), marié au capitaine William Berkeley Lyon et en deuxièmes noces à Edwyn Francis Stanhope, par ce dernier, elle était la mère de Sir Henry Edwyn Stanhope, 1er baronnet
  • Lady Jane Brydges (), épouse James Brydges de Pinner, sans descendance

Carnarvon est élu dans la circonscription de Steyning en , lors d'une élection partielle à la suite de la mort de John Pepper. Cependant, il est décédé en de la Variole. Sa place était occupée par William Stanhope, plus tard, Ambassadeur en Espagne.

Références

  1. « Brydges, John, Mq. of Carnarvon (1703-27) », History of Parliament Trust (consulté le 19 février 2012)
  2. Joseph Foster, Alumni Oxonienses: The Members of the University of Oxford, 1715–1886, vol. 1, James Parker & Co, 1891–1892 (lire en ligne), p. 182
  3. George Frederick Beltz, A review of the Chandos peerage case, London, Richard Bentley, (lire en ligne)
  4. Arthur Collins, The Peerage of England, London, (lire en ligne), p. 500
  • Portail de l’Angleterre
  • Portail du XVIIIe siècle
  • Portail de la politique britannique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.