John Charles Burkill

John Charles Burkill (né le à Holt, dans le comté de Norfolk; mort le à Sheffield) est un mathématicien britannique, qui travaille dans le domaine de l'analyse.

Pour les articles homonymes, voir Burkill.
John Charles Burkill
Biographie
Naissance
Décès
(à 93 ans)
Nationalités
Britannique, Britannique (jusqu'au )
Activités
Conjointe
Margareta Burkill (d)
Autres informations
Membre de
Distinction
Prix Adams ()

Formation et carrière

Burkill est scolarisé à la Saint-Paul School, à Londres et a étudié après avoir remporté une bourse de recherche de 1917, et après un temps de service en tant que soldat durant la Première Guerre mondiale, il est à partir de 1919 au Trinity College de l'Université de Cambridge. En 1921, il obtint son diplôme et continue à l'Université. En 1922, il a obtenu son doctorat à Cambridge avec une thèse portant sur les intégrales de surfaces. En 1924, il a été professeur à l'Université de Liverpool. En 1929, il était de retour à Cambridge en tant que maître de conférences et membre du Peterhouse, ce qu'il a été jusqu'à la fin de sa carrière. En 1961, il fut lecteur. En 1967, il est d'abord parti en retraite mais a repris, de 1968 à 1973, l'office de Maître au Peterhouse College.

Travaux

Burkill travaille dans le domaine de l'analyse réelle et spécialement la théorie de l'intégration (l'intégrale de Burkill est nommée d'après lui) et a publié plusieurs ouvrages connus en leur temps.

Il était marié depuis 1928 à Greta Braun avec qui a eu trois enfants. Ensemble, ils ont pris en charge un grand nombre de réfugiés quittant l'Allemagne pendant le régime national-socialiste pour aller en Angleterre, et ils ont adopté deux de ces enfants , dont le mathématicien Harry Burkill. Harry Reuter (de) a également été accueilli par eux en tant que réfugié provenant d'Allemagne.

Prix et distinctions

Il est lauréat en 1923 à Cambridge du prix Smith et il reçoit en 1948 le prix Adams. En 1953, il est élu membre de la Royal Society[1],[2],[3].

Publications

  • The Lebesgue Integral, Cambridge University Press 1951
  • First course in mathematical analysis, Cambridge University Press 1962
  • (en) John Charles Burkill et H. Burkill, A Second Course in Mathematical Analysis, CUP, (lire en ligne).
  • The Theory of ordinary differential equations, Interscience, Oliver and Boyd 1956

Références

  1. Harry Pitt, « John Charles Burkill. 1 February 1900-6 April 1993 », Biographical Memoirs of Fellows of the Royal Society, vol. 40, , p. 44–59 (DOI 10.1098/rsbm.1994.0028)
  2. (en) John J. O'Connor et Edmund F. Robertson, « John Charles Burkill », dans MacTutor History of Mathematics archive, université de St Andrews (lire en ligne).
  3. H. R. Pitt, « John Charles Burkill », Bulletin of the London Mathematical Society, vol. 30, , p. 85 (DOI 10.1112/S0024609397003767)
(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « John Charles Burkill » (voir la liste des auteurs).

Liens externes

  • Portail des mathématiques
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.