John Doyle (musicien)

John Doyle, né en 1971 à Dublin (Irlande), est un musicien et compositeur irlandais. Il est durant quatre ans le guitariste du groupe américano/irlandais Solas. Il mène à présent une active carrière de soliste. Il est l'auteur de nombreuses chansons dans le style traditionnel, et il a collaboré avec Kate Rusby, Susan McKeown (en), Karan Casey et Heidi Talbot (en).

Pour les articles homonymes, voir Doyle et John Doyle.
John Doyle
Naissance
Dublin
Genre musical Musique traditionnelle irlandaise
Instruments Guitare
Années actives 1987 à aujourd'hui.
Labels Copper Creek Records, Compass Records, Macmeanmna Records, Pure Records, Rounder Records, Shanachie Records, Smithsonian Folkways
Site officiel John Doyle Music

Biographie

John Doyle vient au monde en 1971 à Dublin, dans une famille de musiciens et de chanteurs traditionnels. Son père, Seán, est également un chanteur remarquable, et un collecteur de mélodies[1]. C'est son grand-père, Tommy Doyle, originaire du comté de Sligo, qui lui apprend ses premiers airs instrumentaux.

John Doyle atteint un niveau professionnel à la guitare à l'âge de seize ans[1] et s'installe bientôt à New York. Il effectue sa première percée dans le monde musical professionnel avec le groupe Solas (qui signifie lumière en gaélique irlandais), qu'il fonde, en 1994, avec la fiddler Winifred Horan (en) (Cherish the Ladies), l'accordéoniste John Williams, le multi-instrumentiste Séamus Egan (banjo, flûtes, pipes) et la chanteuse Karan Casey.

L'artiste a également à son crédit plusieurs albums en collaboration, dont Distant Future avec Heidi Talbot, Lake Effect avec Liz Carroll, et The Light and the Half Light avec son père Seán Doyle.

John Doyle, guitariste gaucher, possède un style très rythmé. Il utilise des accordages variés, mais il est connu pour son utilisation de l'accordage en DADGBE (ré, la, ré, sol, si, mi).

Il est également un producteur accompli, qui a travaillé pour Liz Carroll et Heidi Talbot.

Au cours de sa carrière, il s'est produit sur scène et en studio avec Frank McCourt, Linda Thompson, Kate Rusby, Mick Moloney (en), Brian Conway, Joannie Madden, James Keane, Karan Casey et Cathie Ryan[1].

Discographie

Albums solo
  • Evening Comes Early (2001) ;
  • Wayward Son (2005).
Avec Tim O'Brien
  • Tim O’Brien, “Traveler”, Sugar Hill, 2003
  • Tim O’Brien - “Fiddler’s Green”,Howdy Skies Music, 2005
  • Tim O’Brien - “Cornbread Nation”, Howdy Skies Music, 2005
Avec Solas
  • Solas (1996) ;
  • Sunny Spells and Scattered Showers (1997) ;
  • The Words That Remain (1998);
  • The Hour Before Dawn (2000) ;
Avec Eileen Ivers
  • Eileen Ivers (1991) ;
  • Wild Blue (1994) ;
  • Crossing the Bridge (1997) ;
  • Emigrant Soul (2003) ;
  • Exiles Return (2010).
Avec Karan Casey
  • Songlines (1995) ;
  • The Winds Begin to Sing (2001).
Avec Liz Carroll
  • Lost in the Loop (1999) ;
  • Lake Effect (2002) ;
  • In Play (2005) ;
  • Double Play (2009).
Avec Kate Rusby
  • Little Lights (2002) ;
  • 10 (2002).
Participations
  • The Soul of Christmas: A Celtic Music Celebration, de Thomas Moore ;
  • Dancing in the Parlour, de Stephen Wade (1993) ;
  • When Juniper Sleeps”, de Séamus Egan (1993) ;
  • Three Way Street, de Mick Moloney, avec Séamus Egan et Eugene O’Donnell (1993) ;
  • Songs of the Irish Whistle, de Joannie Madden (1994) ;
  • Songs of the Irish Whistle, de Joe McKenna (2000) ;
  • That’s the Spirit, de James Keane ;
  • Long Expectant Comes at Last, de Cathal McConnell (2000) ;
  • Memory Theatre, de James Leva (2001) ;
  • Steam, de John Williams (2002) ;
  • Far From the Shamrock Shore, de Mick Moloney (2002) ;
  • Callan Bridge, de Niall et Cillian Vallely (2002) ;
  • First Through the Gate, de Brian Conway (2002) ;
  • Somewhere Along the Road, de Cathie Ryan (2002) ;
  • Fashionably Late, de Linda Thompson (2002) ;
  • Goodnight Ginger, de John McCusker (2002) ;
  • Waiting for a Call, de Tommy Peoples (2003) ;
  • The Light and the Half-Light, avec Seán Doyle (2004) ;
  • Distant Future, de Heidi Talbot (2004) ;
  • mar a tha mo chridhe, de Julie Fowlis (2004) ;
  • Stolen Moments, de Alison Brown (2005) ;
  • The Farthest Wave, de Cathie Ryan (2005) ;
  • Irish Guitar Masters CD (2005).

Références

Liens externes

  • Portail de l’Irlande
  • Portail des musiques du monde
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.