John Rous (historien)

John Rous, né vers 1411-1420 et mort en 1492[1], est un historien et antiquaire anglais, célèbre pour son livre Historia Regum Angliae (Histoire des rois d'Angleterre), qui décrit les rois d'Angleterre depuis Brutus de Bretagne jusqu'à Henri VII.

Cet article concerne l'historien. Pour l'officier de marine et membre du conseil de la Nouvelle-Écosse, voir John Rous.
John Rous
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Activités

Biographie

La famille de Richard III dans le Rous Roll.

John Rous est né à Warwick vers 1411-1420, bien que sa date de naissance soit incertaine. Il étudie à l'université d'Oxford et entre par la suite dans les ordres. Rous entre au service de la Maison d'York à partir de 1461. Il est ensuite chapelain de Guys Cliffe sous le règne Richard III. Il réalise à cette occasion le Rous Roll, qui retrace l'histoire de l'Angleterre sous les rois yorkistes. Le Warwick Roll est une chronique plus ancienne de la vie de Richard de Beauchamp, 13e comte de Warwick. Ses travaux sont célèbres pour leurs illustrations mais on ignore s'il s'agit de dessins réalisés par Rous lui-même[2].


Dans l'Historia Regum Angliae Rous s'intéresse aux détails de la vie sociale. Dans sa biographie d'Henri V, par exemple, Rous décrit les projets sociaux du roi et ne mentionne pas une seule fois la bataille d'Azincourt[3]. Dans le Rous Roll, réalisé sous Richard III, il décrit le roi comme un « bon maître qui a puni les fauteurs de troubles »[4]. Cependant, lorsqu'il rédige son Historia Regum Angliae sous Henri VII, il représente Richard comme un homme bossu et cruel et lui attribue le meurtre d'Henri VI ainsi que l'empoisonnement de sa propre épouse Anne Neville.

John Rous meurt le , à 81 ans selon certains[Qui ?], et est enterré à la collégiale Sainte-Marie de Warwick.

Notes et références

  1. (en) Nicholas Orme, « Rous, John (c.1420–1492) », Oxford Dictionary National Biography, Oxford University Press (consulté le 16 mai 2013)
  2. Anthony Emery, Greater Medieval Houses of England and Wales, 1300-1500, Volume 2, East Anglia, Central England and Wales, Cambridge University Press, 2000, p/445.
  3. Anne Curry, The Battle of Agincourt: Sources and Interpretations, Boydell Press, 2000, p. 196.
  4. Charles Ross, Richard III, xxii-xxiv.

Liens externes

  • Portail de l’Angleterre
  • Portail de l’historiographie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.