John Sack

John Sack est un journaliste et écrivain américain né le et mort le .

Biographie

Il grandit à New York dans une famille juive. Il devient journaliste et travaille pour The New Yorker. Il est correspondant de guerre en Corée, au Vietnam, en Irak et en Afghanistan.

Il travaille pour CBS News en Espagne.

En 1993, son livre œil pour œil, le livre déjà imprimé en Allemagne ne fut pas distribué, la version polonaise ne fut pas éditée, la version américaine, dont l'éditeur avait déjà donné une avance, ne fut pas éditée[1].

Il est mort à l'âge de 74 ans[2].

Œuvres

  • Report from Practically Nowhere, 1959.
  • Lieutenant Calley: his own story, New York: Viking Press, 1971.
  • Body count: Lieutenant Calley's story, London: Hutchinson, 1971.
  • Fingerprint, New York: Random House, 1982 (ISBN 0-394-50197-7).
  • M Vietnam only the strong and lucky survive, 1986.
  • An Eye for an Eye: The Untold Story of Jewish Revenge Against Germans in 1945, New York, NY: BasicBooks, 1993.
  • Company C: the real war in Iraq, New York: William Morrow, 1995 (ISBN 0-688-11281-1).

Liens externes

Notes et références

  1. Keith Lowe, L'Europe barbare, éditions Perrin, p. 298.
  2. (en-US) From Associated Press, « John Sack, 74; War Correspondent for Leading Magazines », Los Angeles Times, (ISSN 0458-3035, lire en ligne, consulté le 15 mars 2018)
  • Portail du journalisme
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.