John Sorrell

John Arthur Sorrell dit « Long John » (né le à Chesterville, dans la province de l'Ontario au Canada — mort le à Indianapolis, dans l'état de l'Indiana aux États-Unis) est un joueur professionnel canadien de hockey sur glace qui évoluait en position d'ailier gauche[2].

Pour les articles homonymes, voir Sorrell.
John Sorrell
Surnom(s) Long John[1]
Nationalité Canada
Naissance ,
Chesterville (Canada)
Décès ,
Indianapolis (États-Unis)
Entraîneur chef décédé
A entraîné Capitals d'Indianapolis (LAH)
Chiefs d'Indianapolis (LIH)
Activité 1943-1956
Joueur décédé
Position Ailier gauche
Tirait de la gauche
A joué pour Red Wings de Détroit (LNH)
Americans de New York (LNH)
Indians de Springfield (LAH)
Bears de Hershey (LAH)
Capitals d'Indianapolis (LAH)
Panthers de London (LIH)
Olympics de Détroit (LIH)
Castors de Québec (Can-Am)
Bulldogs de Windsor (Can-Pro)
Carrière pro. 1927-1945

Biographie

John Sorrell commence sa carrière en 1927 avec les Castors de Québec de la Canadian-American Hockey League puis rejoint les Bulldogs de Windsor de la Canadian Professional Hockey League. Devenu la propriété des Canadiens de Montréal de la Ligue nationale de hockey (LNH), il ne joue cependant pas pour la franchise québécoise et est cédé aux Panthers de London de la Ligue internationale de hockey[3]. Auteur de 31 buts et 44 points en 1929-1930, il se classe premier de la ligue dans ces statistiques, à égalité avec Frank Carson de Windsor[4], et est nommé dans la première équipe d'étoiles de la saison[3]. Attirant l'attention des équipes de la LNH[1], il est transféré aux Cougars de Détroit[5], renommés Falcons peu de temps après puis Red Wings deux ans plus tard. Il reste sept saisons complètes avec la franchise du Michigan dont il en est le meilleur buteur en 1933-1934 et 1934-1935 avec 21 puis 20 réalisations[6],[7]. En 1936 puis 1937, il aide l'équipe à remporter la Coupe Stanley. Devenu moins performant, les Red Wings l'échange en aux Americans de New York en retour de Hap Emms. Il reste trois ans avec sa nouvelle équipe avant d'être envoyer aux Bears de Hershey de la Ligue américaine de hockey (LAH)[3]. En 1943, il devient entraîneur-joueur des Capitals d'Indianapolis[8]. Une fois retraité en tant que joueur en 1945, il continue de diriger l'équipe mais est remplacé en cours de saison par Earl Seibert[9]. En 1955, il prend les rênes des Chiefs d'Indianapolis de la Ligue internationale de hockey avant de les céder à Léo Lamoureux[10].

Il décède le à Indianapolis[11],[12].

Statistiques

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[3]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1927-1928Castors de QuébecCan-Am4073102761012
1928-1929Bulldogs de WindsorCan-Pro42167233681126
1929-1930Panthers de LondonLIH423113442620000
1930-1931Falcons de DétroitLNH39971610-----
1931-1932Falcons de DétroitLNH4885132221010
1932-1933Red Wings de DétroitLNH471410241142244
1933-1934Red Wings de DétroitLNH47211031880220
1934-1935Red Wings de DétroitLNH4720163612-----
1934-1935Olympics de DétroitLIH11230-----
1935-1936Red Wings de DétroitLNH48131528873470
1936-1937Red Wings de DétroitLNH48816244102462
1937-1938Red Wings de DétroitLNH2337100-----
1937-1938Americans de New YorkLNH178210964042
1938-1939Americans de New YorkLNH48139221020000
1939-1940Americans de New YorkLNH4881624430332
1940-1941Americans de New YorkLNH302682-----
1940-1941Indians de SpringfieldLAH100112-----
1940-1941Bears de HersheyLAH10167141012310
1941-1942Bears de HersheyLAH532314372100440
1942-1943Bears de HersheyLAH49242852864260
1943-1944Capitals d'IndianapolisLAH51162238654482
1944-1945Capitals d'IndianapolisLAH56212142852022
Totaux LNH 4901271192461004212152710

Trophées et honneurs personnels

  • 1929-1930 :
    • meilleur buteur et pointeur de la LIH à égalité avec Frank Carson
    • première équipe d'étoiles de la LIH
  • 1935-1936 : champion de la Coupe Stanley avec les Red Wings de Détroit
  • 1936-1937 : champion de la Coupe Stanley avec les Red Wings de Détroit

Références

  1. (en) Joe Pelletier, « Detroit Red Wings Legends: John Sorrell », sur redwingslegends.blogspot.com (consulté le 15 juillet 2014)
  2. (en) « John Sorrell », sur Eliteprospects.com
  3. (en) « John Sorrell, hockey statistics and profile », sur Legends of Hockey Net (consulté le 15 juillet 2014)
  4. (en) « IHL 1929-30 League Leaders », sur The Internet Hockey Database (consulté le 15 juillet 2014)
  5. (en) « Several Hockey Deals », The Gazette, vol. CLIX, no 86, , p. 17 (lire en ligne, consulté le 15 juillet 2014)
  6. (en) « 1933-34 Detroit Red Wings roster and statistics », sur The Internet Hockey Database (consulté le 15 juillet 2014)
  7. (en) « 1934-35 Detroit Red Wings roster and statistics », sur The Internet Hockey Database (consulté le 15 juillet 2014)
  8. (en) « John Sorrell hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database (consulté le 15 juillet 2014)
  9. (en) « 1945-46 Indianapolis Capitals roster and statistics », sur The Internet Hockey Database (consulté le 15 juillet 2014)
  10. (en) « 1955-56 Indianapolis Chiefs roster and statistics », sur The Internet Hockey Database (consulté le 15 juillet 2014)
  11. (en) « People in Sports », The Register-Guard, vol. 118, no 41, , p. 2B (lire en ligne, consulté le 15 juillet 2014)
  12. (en) « John Sorrell NHL Statistics », sur www.hockey-reference.com (consulté le 15 juillet 2014)
  • Portail du hockey sur glace
  • Portail de l’Ontario
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.