John Utaka

John Chukwudi Utaka, né le à Enugu (État d'Enugu), est un footballeur international nigérian.

Pour les articles homonymes, voir Utaka.

John Utaka

Utaka en janvier 2018.
Biographie
Nom John Chukwudi Utaka
Nationalité Nigérian
Naissance
Lieu Enugu (Nigeria)
Taille 1,82 m (6 0)
Période pro. Depuis 1997
Poste Attaquant
Parcours junior
Années Club
- Enugu Rangers
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
0000-1998 Enugu Rangers
1998-1999 Al Moqaouloun 045 (11)
1999-2001 Ismaily SC 049 (26)
2001-2002 Al Sadd Doha 027 (14)
2002-2005 RC Lens 126 (33)
2005-2007 Stade rennais 075 (28)
2007-2011 Portsmouth FC 114 (13)
2011-2013 Montpellier HSC 086 (15)
2013-2015 Sivasspor 057 (14)
2016 Ismaily SC 000 (0)
2017 Assouan SC012 (2)
2017-2018 CS Sedan Ardennes0014 (0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2002- Nigeria 050 0(6)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 11 septembre 2016

Évoluant au poste d'attaquant, il commence sa carrière professionnelle au Enugu Rangers en 1997. Il est rapidement repéré en Afrique et signe dès la saison suivante en Égypte au Al Moqaouloun al-Arab puis au Ismaily SC où il remporte la coupe d'Égypte. Après un rapide passage au Al Sadd Doha, il signe en 2002 en France au Racing Club de Lens. Auteur de belles prestations dans le nord, il est transféré au Stade rennais trois ans plus tard. Après trois saisons avec le Portsmouth FC en Premier League et une victoire en FA Cup, il connait la FL Championship et les ennuis financiers de son club. Au mois de janvier 2011 il relance sa carrière en signant au Montpellier Hérault Sport Club puis s'engage en avec le club turc de Sivasspor qu'il quitte en 2015.

John Utaka possède trois titres à son palmarès, une victoire en coupe d'Égypte en 2000, une victoire en FA Cup en 2008 et un titre de champion de France obtenu en 2012.

Biographie

Débuts en Afrique et au Moyen-Orient

Footballeur de rue, John Utaka effectue un apprentissage à Enugu Rangers, dans sa ville natale, avant de s'envoler. En 1998, à seize ans, il s'installe en Égypte. Il joue une saison en première division avec l'Arab Contractors, puis deux sous les couleurs de l'Ismaily SC. Avec ce dernier, il gagne la Coupe en 2000 et est élu meilleur buteur du championnat 1999-2000 (17 buts) avant de devenir international. Repéré à la télévision par le prince du Qatar, l'attaquant accepte le contrat de six mois offert par Al Sadd. À la suite de la Coupe du monde 2002, il est convoité par plusieurs clubs dont le Borussia Dortmund, l'Ajax Amsterdam ou le RC Lens. Après le Mondial, au lieu de partir en congés, John passe faire un essai à Lens et séduit rapidement les dirigeants nordistes qui l'engagent pour cinq ans[1].

Révélation à Lens puis Rennes (2002-2007)

Il commence sa carrière en France au Racing Club de Lens, arrivant de façon anonyme du club de l'Al Sadd Doha[2]. À Nantes, pour la quatrième journée, Utaka signe son premier but en Ligue 1. Utilisé le plus souvent comme joker, le Nigérian donne de la vitesse à l'attaque nordiste. Il offre la victoire à son équipe contre Rennes, égalise contre le Bayern Munich en Ligue des champions et inscrit le but victorieux contre le Milan AC, avant de sceller la victoire lensoise à Montpellier. Utaka surprend par la vitesse à laquelle il trouve ses marques et s'impose dans l'équipe nordiste[1]. Il fait une première saison remarquée en participant à 36 matchs pour 8 buts en Ligue 1 2002-2003 et à 6 matchs de coupe d'Europe pour 6 buts, dès sa première saison.

Après plus de 100 matchs joués en trois saisons avec les Sang et or, et 33 buts marqués, il signe au Stade rennais[3] pour un montant évalué à 6 millions d'euros[2].

Malgré des débuts difficiles en Bretagne, il marque les esprits des observateurs en inscrivant deux triplés consécutifs en Ligue 1[4],[5] et un quadruplé en Coupe de France[6] durant l'exercice 2005-2006. Il confirme son statut de fer de lance de l'équipe bretonne avec le néo-international français Jimmy Briand, durant l'exercice 2006-2007, en inscrivant 11 buts et 3 passes décisives en Ligue 1[7].

Quatre ans à Portsmouth (2007-2011)

Il signe en , un contrat de quatre ans avec le club anglais du Portsmouth FC (Premier league)[8], pour un montant estimé à 12 millions d'euros[2].

Montpellier puis Sivasspor (2011-2015)

Le , il signe avec le Montpellier Hérault Sport Club[9], jusqu'en 2013 pour une indemnité de transfert estimée à 500 000 euros. Lors de sa deuxième saison au club, John Utaka forme un tandem performant avec le latéral camerounais Henri Bedimo, lui permettant de sortir de l'oubli[10]. Participant à 35 rencontres et marquant 7 buts, il est l'un des artisans de la victoire en championnat du Montpellier Hérault SC. Lors de la dernière journée, il inscrit un doublé et offre à Louis Nicollin et aux supporteurs Pailladins le premier titre de champion de France de leur histoire[11].

Libre de tout contrat, il s'engage en avec le club turc de Sivasspor pour une durée de deux ans[12]. En 2015, il s'en va à la date d’échéance de son contrat et joue à Douai en attendant de retrouver un club prioritairement en France[13].

Sedan (2017-2018)

John Utaka s'est engagé en avec Club sportif Sedan Ardennes. Trop souvent blessé, il ne joue que 14 matchs avec Sedan (dont seulement 5 comme titulaire) et il quitte le club, en fin de contrat, à l'issue de la saison.

Carrière internationale

John Utaka honore sa première sélection le contre la Namibie après avoir terminé meilleur buteur du championnat égyptien. Sélectionné pour la Coupe du monde 2002, il est titularisé contre la Suède[1].

John Utaka totalise quarante-cinq capes et cinq buts avec l'équipe du Nigeria. Il participe notamment à un match de la coupe du monde 2002, termine troisième des coupes d'Afrique des nations 2004 et 2006 et participe aux coupes d'Afrique des nations 2008 et 2010. Il inscrit son premier but international lors des éliminatoires de la coupes d'Afrique des nations 2004.

Alors qu'il n'est plus appelé en équipe nationale à partir de 2010, il ne renonce pas à défendre les couleurs de son pays lors des prochaines échéances internationales. Ainsi, grâce à une saison remarquable au Montpellier HSC, il retrouve la sélection le , soit près de deux ans après sa dernière apparition.

Style de jeu

John Utaka possède une bonne technique et maitrise de balle. Il est aussi explosif et ne rechigne pas à aller au duel[1].

Statistiques

En équipe nationale

Liste des matchs en sélection de John Utaka
Date Adversaire Score Compétition Lieu Commentaires
Namibie-Match amical-Première sélection[14]
Corée du Sud2-2Match amicalStade de Daejeon, Daejeon, Corée du SudTitulaire[15]
Corée du Sud1-2Match amicalStade Busan Asiad Main, Busan, Corée du SudTitulaire[16]
Écosse2-1Match amicalStade Pittodrie, Aberdeen, ÉcosseTitulaire (remplacé à la 54e minute)[17]
Kenya3-0Match amicalStade National de Lagos, Lagos, NigeriaRemplaçant (entre à la 52e minute)[18]
Suède1-2Coupe du mondeStade Kobe Wing, Kōbe, JaponTitulaire[19]
Malawi1-0Élim. CANStade Chichiri, Blantyre, MalawiTitulaire et buteur lors du match[20]
Malawi4-1Élim. CANStade d'Abuja, Abuja, NigeriaTitulaire[21]
Brésil0-3Match amicalStade d'Abuja, Abuja, NigeriaTitulaire[22]
Venezuela1-0Match amicalVicarage Road, Watford, AngleterreTitulaire[23]
Maroc0-1CANStade Mustapha-Ben-Jennet, Monastir, TunisieTitulaire[24]
Afrique du Sud4-0CANStade Mustapha-Ben-Jennet, Monastir, TunisieTitulaire[25]
Bénin2-1CANStade Taïeb-Mehiri, Sfax, TunisieTitulaire et buteur lors du match[26]
(remplacé à la 84e minute)
Cameroun2-1CANStade Mustapha-Ben-Jennet, Monastir, TunisieTitulaire et buteur lors du match[27]
Tunisie1-1 (tab : 3-5)CANStade du 7 novembre, Rades, TunisieTitulaire[28]
Mali2-1CANStade Mustapha-Ben-Jennet, Monastir, TunisieTitulaire et averti lors du match[29]
Irlande3-0Match amicalThe Valley, Londres, AngleterreTitulaire buteur lors du match[30]
Jamaïque2-0Match amicalIndependence Park, Kingston, JamaïqueTitulaire[31]
Rwanda2-0Élim. CMStade d'Abuja, Abuja, NigeriaTitulaire[32]
Angola1-0Élim. CMStade da Cidadela, Luanda, AngolaTitulaire et averti lors du match[33]
Algérie1-0Élim. CMStade d'Abuja, Abuja, NigeriaTitulaire (remplacé à la 90e minute)[34]
Zimbabwe3-0Élim. CMStade National Sports, Harare, ZimbabweTitulaire (remplacé à la 69e minute)[35]
Gabon2-0Élim. CMStade de la Liberation, Port Harcourt, NigeriaTitulaire (remplacé à la 70e minute)[36]
Algérie5-2Élim. CMStade Ahmed-Zabana, Oran, AlgérieTitulaire, buteur puis expulsé lors du match[37]
Zimbabwe2-0CANStade de Port Saïd, Port-Saïd, ÉgypteTitulaire[38]
Sénégal2-1CANStade de Port Saïd, Port-Saïd, ÉgypteTitulaire (remplacé à la 77e minute)[39]
Tunisie1-1 (tab : 6-5)CANStade de Port Saïd, Port-Saïd, ÉgypteTitulaire (remplacé à la 58e minute)[40]
Côte d’Ivoire0-1CANStade d'Alexandrie, Alexandrie, ÉgypteTitulaire[41]
Sénégal1-0CANStade militaire académique du Caire, Le Caire, ÉgypteTitulaire[42]
Ghana1-4Match AmicalGriffin Park, Londres, AngleterreTitulaire[43]
Mexique2-2Match AmicalStade Olympique de Mexico, Mexico, MexiqueTitulaire et averti lors du match[44]
Lesotho2-0Élim. CANStade de Warri, Warri, Nigeria-
Côte d’Ivoire0-1CANStade Essipong Sports, Sekondi-Takoradi, GhanaTitulaire (remplacé à la 74e minute)[45]
Mali0-0CANStade Essipong Sports, Sekondi-Takoradi, GhanaRemplaçant (entre à la 46e minute)[46]
Bénin2-0CANStade Essipong Sports, Sekondi-Takoradi, GhanaTitulaire (remplacé à la 46e minute)[47]
1er juin 2008 Afrique du Sud2-0Élim. CMStade d'Abuja, Abuja, NigeriaTitulaire[48]
Sierra Leone1-0Élim. CMStade National Brookfields, Freetown, Sierra LeoneTitulaire (remplacé à la 55e minute)[49]
Afrique du Sud1-0Élim. CMStade Nelson Mandela Bay, Port Elizabeth, Afrique du SudTitulaire[50]
Tunisie0-0Élim. CMStade du 7 novembre, Rades, TunisieRemplaçant (entre à la 85e minute)[51]
Irlande1-1Match AmicalCraven Cottage, Londres, AngleterreTitulaire[52]
Afrique du Sud0-0Match AmicalAlpenstadion, Wattens, AutricheRemplaçant (entre à la 74e minute)[53]
Colombie1-1Match AmicalStade MK, Milton Keynes, AngleterreRemplaçant (entre à la 75e minute)[54]
Namibie1-0Élim. CMStade UJ Esuene, Calabar, NigeriaTitulaire (remplacé à la 61e minute)[55]
Malawi1-1Élim. CMStade Kamuzu, Blantyre, MalawiTitulaire [56]

En club

Statistiques de John Utaka au 18 juillet 2017[57]
Saison Club Championnat Coupe nationaleCoupe de la LigueSupercoupeCompétition(s)
continentale(s)
Total
Division MB MBMBMBCMBMB
1996 - 1997 Enugu Rangers Premier League ? ? - -------- ??
1997 - 1998 Enugu Rangers Premier League ? ? - -------- ??
1998 - 1999 Al Moqaouloun Premier League 4 4 1 0------- 54
1999 - 2000 Ismaily SC Premier League 14 17 2 2------- 1619
2000 - 2001 Ismaily SC Premier League 11 6 - -------- 116
2001 - 2002 Al Sadd Doha Q-League 27 14 - -------- 2714
2002 - 2003 RC Lens Ligue 1 36 8 2 012--C382 4712
2003 - 2004 RC Lens Ligue 1 32 4 1 031--C162 427
2004 - 2005 RC Lens Ligue 1 34 12 1 121----- 3714
2005 - 2006 Stade rennais Ligue 1 28 11 3 510--C360 3816
2006 - 2007 Stade rennais Ligue 1 35 11 1 110----- 3712
2007 - 2008 Portsmouth FC Premier League 29 5 4 030----- 365
2008 - 2009 Portsmouth FC Premier League 18 1 1 01010C310 221
2009 - 2010 Portsmouth FC Premier League 18 1 7 231----- 284
2010 - Jan. 2011 Portsmouth FC FL Championship 25 3 2 010----- 283
Jan. 2011 - 2011 Montpellier HSC Ligue 1 11 0 - -------- 110
2011 - 2012 Montpellier HSC Ligue 1 35 7 3 021----- 408
2012 - 2013 Montpellier HSC Ligue 1 28 6 2 02011C120 357
2013 - 2014 Sivasspor Süper Lig 22 9 4 0------- 269
2014 - 2015 Sivasspor Süper Lig 25 3 6 2------- 315
2016 - 2017 Assouan FC Premier League 11 2 - -------- 112
2017 - 2018 CS Sedan Ardennes National 2 14 0 - -------- 140
Total sur la carrière 457124401320621-234 542148

Palmarès

Après avoir quitté son pays natal et évolué avec un club égyptien peu connu, il inscrit ses premiers faits d'armes avec l'Ismaily SC dès sa première saison, en remportant la coupe d'Égypte en 2000.

Titulaire indiscutable, dans son club puis au Al Sadd Doha, il est repéré par le Racing Club de Lens où il va briller durant trois saisons participant notamment à la Ligue des champions 2002-2003.

Après deux autres saisons remarquable avec le Stade rennais, il part pour l'Angleterre où il remporte la prestigieuse FA Cup avec le Portsmouth FC. La chute du club anglais l'entraîne cependant avec lui et John tente de rebondir en 2011 au Montpellier Hérault SC.

Pari réussi, puisque le , il décroche le titre de champion de France avec le Montpellier Hérault SC en inscrivant un doublé décisif lors du match final de la saison[58].

Notes et références

  1. Laurent Maltret, Alain Gadoffre & Olivier Prevosto, « Découverte, les trois mousquetaires : Benjani, Utaka et Diarra », Onze Mondial, no 166, , p. 29-30 (ISSN 0995-6921)
  2. Transfert. L'ancien Rennais John Utaka signe à Montpellier, sur ouest-france.fr, publié le 29 janvier 2011
  3. UTAKA signe au Stade Rennais F.C., sur staderennais.com, publié le 9 juin 2005
  4. Rennes 4-1 Lens le 18 février 2006, sur footballdatabas.eu
  5. Lyon 1-4 Rennes le 25 février 2006, sur footballdatabas.eu
  6. Colmar 1-4 Rennes le 21 mars 2006, sur footballdatabas.eu
  7. Saison 2006-2007 du Stade rennais, sur footballdatabase.eu, consulté le 5 janvier 2012
  8. John Utaka signe à Portsmouth sur staderennais.com, publié le 11 juillet 2007
  9. John Utaka signe a Montpellier, sur montpelliernet.fr, publié le 29 janvier 2011
  10. Utaka sort de l'oubli, sur sofoot.com, publié le 22 mai 2012
  11. « Montpellier au panthéon », sur lequipe.fr, (consulté le 21 mai 2012)
  12. Alexandre Higounet, « Mercato : Les détails de la signature d’Utaka à Sivasspor », sur le10sport.com, (consulté le 31 juillet 2013)
  13. http://www.madeinlens.com/actualite-rclens-football/saison-2015-2016/mil-a-la-une/26980-john-utaka-si-lens-me-demande-de-venir-alors-oui-je-viens.html
  14. Fiche de John Utaka, sur football.fr, consulté le 5 janvier 2012
  15. Corée du Sud 2-2 Nigeria, le 13 septembre 2001, sur footballdatabase.eu
  16. Corée du Sud 2-1 Nigeria, le 16 septembre 2001, sur footballdatabase.eu
  17. Écosse 1-2 Nigeria, le 17 avril 2002, sur footballdatabase.eu
  18. Nigeria 3-0 Kenya, le 4 mai 2002, sur footballdatabase.eu
  19. Suède 2-1 Nigeria, le 7 juin 2002, sur footballdatabase.eu
  20. Malawi 0-1 Nigeria, le 29 mars 2003, sur footballdatabase.eu
  21. Nigeria 4-1 Malawi, le 7 juin 2003, sur footballdatabase.eu
  22. Nigeria 0-3 Brésil, le 11 juin 2003, sur footballdatabase.eu
  23. Nigeria 1-0 Venezuela, le 26 juillet 2003, sur footballdatabase.eu
  24. Nigeria 0-1 Maroc, le 27 janvier 2004, sur footballdatabase.eu
  25. Nigeria 4-0 Afrique du Sud, le 31 janvier 2004, sur footballdatabase.eu
  26. Nigeria 2-1 Bénin, le 4 février 2004, sur footballdatabase.eu
  27. Cameroun 1-2 Nigeria, le 8 février 2004, sur footballdatabase.eu
  28. Tunisie 1-1 Nigeria, le 11 février 2004, sur footballdatabase.eu
  29. Nigeria 2-1 Mali, le 13 février 2004, sur footballdatabase.eu
  30. Nigeria 3-0 Irlande, le 29 mai 2004, sur footballdatabase.eu
  31. Jamaïque 0-2 Nigeria, le 31 mai 2004, sur footballdatabase.eu
  32. Nigeria 2-0 Rwanda, le 5 juin 2004, sur footballdatabase.eu
  33. Angola 1-0 Nigeria, le 20 juin 2004, sur footballdatabase.eu
  34. Nigeria 1-0 Algérie, le 3 juillet 2004, sur footballdatabase.eu
  35. Zimbabwe 0-3 Nigeria, le 5 septembre 2004, sur footballdatabase.eu
  36. Nigeria 2-0 Gabon, le 26 mars 2005, sur footballdatabase.eu
  37. Algérie 2-5 Nigeria, le 4 septembre 2005, sur footballdatabase.eu
  38. Nigeria 2-0 Zimbabwe, le 27 janvier 2006, sur footballdatabase.eu
  39. Nigeria 2-1 Sénégal, le 31 janvier 2006, sur footballdatabase.eu
  40. Tunisie 1-1 Nigeria, le 4 février 2006, sur footballdatabase.eu
  41. Côte d'Ivoire 1-0 Nigeria, le 7 février 2006, sur footballdatabase.eu
  42. Nigeria 1-0 Sénégal, le 9 février 2006, sur footballdatabase.eu
  43. Ghana 4-1 Nigeria, le 6 février 2007, sur footballdatabase.eu
  44. Mexique 2-2 Nigeria, le 14 octobre 2007, sur footballdatabase.eu
  45. Nigeria 0-1 Côte d'Ivoire, le 21 janvier 2008, sur footballdatabase.eu
  46. Nigeria 0-0 Mali, le 25 janvier 2008, sur footballdatabase.eu
  47. Nigeria 2-0 Bénin, le 29 janvier 2008, sur footballdatabase.eu
  48. Nigeria 2-0 Afrique du Sud, le 1er juin 2008, sur footballdatabase.eu
  49. Sierra Leone 0-1 Nigeria, le 7 juin 2008, sur footballdatabase.eu
  50. Afrique du Sud 0-1 Nigeria, le 6 septembre 2008, sur footballdatabase.eu
  51. Tunisie 0-0 Nigeria, le 20 juin 2009, sur footballdatabase.eu
  52. Irlande 1-1 Nigeria, le 29 mai 2009, sur footballdatabase.eu
  53. Nigeria 0-0 Arabie saoudite, le 25 mai 2010, sur footballdatabase.eu
  54. Colombie 1-1 Nigeria, le 30 mai 2010, sur footballdatabase.eu
  55. Nigeria 3-1 Namibie le 3 juin 2012, sur fifa.com
  56. Malawi 1-1 Nigeria le 9 juin 2012, sur fifa.com
  57. « Fiche de John Utaka », sur footballdatabase.eu
  58. Montpellier au panthéon, sur lequipe.fr, publié le 21 mai 2012

Liens externes

  • Portail du football
  • Portail du Nigeria
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.