Jorge Paulo Lemann

Jorge Paulo Lemann (né le à Rio de Janeiro)[1] est un homme d'affaires et milliardaire hélvético-brésilien, fondateur du fonds d'investissements 3G Capital, actionnaire majoritaire du groupe Kraft Heinz et de la chaîne Burger King, entre autres.[2]

Jorge Paulo Lemann
Jorge Paulo Lemann en 2012.
Biographie
Naissance
Nationalités
Domicile
Formation
Harvard Business School
Université Harvard
American School of Rio de Janeiro (en)
Activités
Autres informations
Domaine
Propriétaire de

Biographie

Ancien joueur de tennis, il a été sacré à cinq reprises champion du Brésil, a participé à deux rencontres de Coupe Davis (l'une en 1962 pour la Suisse, l'autre en 1973 pour le Brésil) et a joué au tournoi de Wimbledon. Il a étudié à l'Université Harvard d'où il est sorti diplômé en 1961. C'est un manager considéré comme un « cost killer » aux méthodes radicales, n'hésitant pas à supprimer des postes dans les entreprises qu'il rachète[3]. Il ne donne quasiment jamais d'interview et ne parle presque jamais en public[1]. Il est devenu l'homme le plus riche du Brésil à la suite de ses nombreux rachats et restructurations d'entreprises[4].

Il vit désormais à Rapperswil-Jona, près du lac de Zürich en Suisse, où il a émigré en 1999 après une tentative d'enlèvement de ses enfants[5],[6].

Sa fortune, associée à celles des cinq autres plus gros milliardaires du Brésil, représente plus de richesses que les économies des cent millions de Brésiliens les plus pauvres[7].

Notes et références

  1. « Jorge Paulo Lemann », sur bloomberg.com (consulté le 16 avril 2015)
  2. https://www.forbes.com/profile/jorge-paulo-lemann/
  3. « Jorge Paulo Lemann - Le conquérant des States », sur lecho.be,
  4. « Le Milliardaire le plus secret de la planète », sur Les Échos, p. 13
  5. « Jorge Paulo Lemann, le Suisse derrière la méga fusion dans le secteur de la bière », sur www.letemps.ch (consulté le 2 mai 2016)
  6. « Jorge Paulo Lemann », sur lesechos.fr, (consulté le 2 mai 2016)
  7. (pt-BR) Marina Rossi, « Seis brasileiros concentram a mesma riqueza que a metade da população mais pobre », EL PAÍS, (lire en ligne, consulté le 12 décembre 2017)

Liens externes

  • Portail du Brésil
  • Portail de la Suisse
  • Portail de la finance
  • Portail du tennis
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.