Judas optique

Un judas optique, aussi appelé « œil magique[1] » au Canada[2],[3], désigne l'instrument optique à lentilles permettant de voir sans être vu, à travers une petite ouverture pratiquée dans une paroi, généralement une porte.

Pour les articles homonymes, voir Judas (homonymie).
Judas optique dans une porte
Vue typique à travers un judas optique

Il comporte un objectif fisheye (dit « œil de poisson »), et un oculaire, nommé aussi « œilleton ».

Nomenclature

Le terme judas est classiquement une ouverture fermée d’un grillage et d’une trappe amovible qui permet de voir sans être vu en « trahissant » la relation (comme le Judas du Nouveau Testament).

En anglais, le terme est « peephole » (« to peep » / « regarder à la dérobée », et « hole » / « trou »). En italien le spioncino fait, lui, référence à l'« espion ».

Notes et références

  1. Cette locution « œil magique » pouvant désigner aussi un élément des anciens postes de réception radiophonique des années 1950.
  2. Prévenir le cambriolage de votre résidence, Sûreté du Québec
  3. Gare au crime : La sécurité à domicile – Les portes, Société canadienne d'hypothèques et de logement.

Voir aussi

  • Portail de la physique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.