Jules Cordier

Jules Cordier est un homme politique français né le à Toul (Meurthe) et mort le à Toul.

Pour les articles homonymes, voir Cordier (homonymie).
Pour l'écrivain utilisant ce pseudonyme, voir Éléonore Tenaille de Vaulabelle.
Jules Cordier
Fonction
Député
Biographie
Naissance
Décès
(à 75 ans)
Toul
Nationalité
Activité

Biographie

Petit-neveu du Baron Louis, ministre des finances de la Restauration, il est avocat à Nancy. Conseiller municipal de Toul en 1874 et conseiller général du canton de Domèvre-en-Haye en 1877. Il est député de Meurthe-et-Moselle de 1885 à 1893, siégeant au groupe de l'Union des gauches.

Sources

  • « Jules Cordier », dans Adolphe Robert et Gaston Cougny, Dictionnaire des parlementaires français, Edgar Bourloton, 1889-1891 [détail de l’édition]
  • « Jules Cordier », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de la politique française
  • Portail de Meurthe-et-Moselle
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.