Julius Jakobovits

Julius (Joel) Jakobovits (né le mars à Lackenbach, Autriche-Hongrie, aujourd'hui en Autriche et mort le à Londres, Royaume-Uni) est un rabbin orthodoxe allemand, ayant étudié au Séminaire rabbinique Hildesheimer de Berlin. Il est le rabbin de Königsberg, en Prusse-Orientale. Devant la montée du nazisme, en 1938, il doit se réfugier à Londres, où il devient un membre du Beth Din. Il est le père d'Immanuel Jakobovits, le grand-rabbin du Royaume-Uni.

Pour les articles homonymes, voir Jakobovits.
Julius Jakobovits
Biographie
Naissance
Décès
(à 60 ans)
Londres
Activité
Autres informations
Religion

Biographie

Julius Jakobovits[1],[2] est né le à Lackenbach[3],[4], Autriche-Hongrie, aujourd'hui en Autriche.

Le père de Julius Jakobovits est Shlomo Jakobovits né en 1857 et mort en 1930[5]. Sa mère est Amalia Milka Schwartz née le et morte en 1943[6].

Julius Jakobovits est marié avec Feiga (Paula) Wreschner née le à Kreis Samter, (Posen), Prusse en Allemagne, aujourd'hui en Pologne et morte le à Londres[7]. Ils ont 7 enfants dont: Immanuel Jakobovits, Charlotte Frieda Jakobovits, épouse Schoenfeld[8] George Jehuda Tovia Jakobovits[9], Joseph Jacobs (Jakobovits)[10], Sulamit Jakobovits, épouse Rappaport[11] et deux autres fils.

Études

Julius Jakobovits étudie au Séminaire rabbinique Hildesheimer de Berlin, dont il sort diplômé rabbin.

Königsberg

Il est le rabbin de Königsberg, en Prusse-Orientale. Devant la montée du nazisme, en 1938, il doit se réfugier à Londres.

Londres

À Londres, il fait partie du Beth Din[12].

Notes et références

  1. (en) M Joel (Julius) Jakobovits. gw.geneanet.org.
  2. (en) Toby Axelrod. Emotional return to Germany for last refugees. thejc.com. August 5, 2010.
  3. C'est l’une des sept communautés de la région d’Eisenstadt, en Autriche
  4. Sur les sept communautés — Mattersdorf, Eisenstadt, Tzehlem, Lakenbach, Kobersdorf, Frauenkirchen et Kitsee, voir: (en) Yonina Hall. Beacon On The Hilltop. Kiryat Mattersdorf. Hamodia Magazine. Inyan, New York, 8 octobre 2015, p. 16-23, et en particulier "The Spirit Of The Original", p. 19, et (en) H. Frischman. The Sheva Kehillos. Memories of Torah life in the Western Hungarian Oberland Communities. 2015. (ISBN 9789655558654), et en particulier le chap. 15 : The Kehillah of Lakenbach, p. 92–100. Sur le communauté de Lakenbach, voir (en) Lackenbach. Rabbis of Lackenbach. JewishGen Shtetlinks.
  5. (en) Shlomo Jakobovits. gw.geneanet.org.
  6. (en) Amalia Milka Schwartz.gw.geneanet.org,
  7. (en) Feiga (Paula) Wreschner. gw.geneanet.org.
  8. (en) Charlotte Frieda Jakobovits. gw.geneanet.org.
  9. (en)George Jehuda Tovia Jakobovits. gw.geneanet.org.
  10. (en) M Joseph Jacobs (Jakobovits). gw.geneanet.org.
  11. (en) Sulamit Jakobovits. gw.geneanet.org.
  12. Dr Benjamin Elton. Guest post: The Chief Rabbinate and the composition of the London Beth Din, 1840-1984. onthemainline.blogspot.com. WEDNESDAY, APRIL 06, 2011.

Articles connexes

  • Portail de la culture juive et du judaïsme
  • Portail de l’Allemagne
  • Portail de Berlin
  • Portail de Londres
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.