KSC City Pirates

Le Koniniklijke Sporting Club City Pirates est un club de football belge basé dans la localité de Merksem à proximité d'Anvers. Le club est fondé en 1921 et porte le matricule 544.

KSC City Pirates
Généralités
Nom complet Koninklijke Sporting Club City Pirates
Noms précédents St-Jan FC
K. OLSE Merksem SC
K. Merksem SC
Koninklijke Merksem - Antwerpen Noord Sporting Club
Fondation
Statut professionnel amateur
Couleurs Jaune et bleu
Stade stade Jef Mermans
Championnat actuel D2 Amateur
Président Michel Pradolini
Entraîneur Kevin Van Haesendonck
Site web « http://www.kmsc.be/ »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogle • Que faire ?)
Palmarès principal
National[1] Champion de Division 3 (2)
Champion de Promotion (1)

Maillots

Domicile

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat de Belgique de football D4 2018-2019
0

Dernière mise à jour : 6 août 2018.

Il évolue en Division 2 Amateur lors de la saison 2018-2019, ce qui constitue sa 42e saison dans les divisions nationales, dont 7 en Division 2.

Histoire

Fondation du club

Le club est créé le sous le nom de Sint-Jan FC. Ses fondateurs sont des membres du Patronage Saint-Jean Berchmans, dont les locaux se situent dans la rue Jaak De Boeck à Merksem. Peu de temps après sa fondation, le club s'affilie à la Vlaams Katholiek Sportverbond (VKSV), une fédération rivale de l'Union Belge. Le , le club rejoint l'URBSFA et prend le nom de Merxem Sint-jan FC. En décembre 1926, la Fédération lui attribue le matricule 544[2].

Le , le club change à nouveau d'appellation et devient le Merksem Sporting Club, en abrégé Merksem SC. Entretemps, le nom de la localité avait abandonné l'orthographe « Merxem » pour une tournure plus néerlandophone, « Merksem ». Beaucoup d'autres lieux et/ou localités ont connu ou connaîtront cette même flamandisation de leurs noms.

Près de dix ans après l'entrée du Merksem SC à la Fédération, le , des membres de l'Association des Anciens Élèves du Collège Saint-Edouard (en néerlandais : Oude-Leerlingen Sint-Eduardus Bond) créent une équipe de football qu'ils nomment OLSE-Voetbal. Cette formation ne s'affilie apparemment pas à l'URBSFA. Toutefois, OLSE-Voetbal connaît un certain succès et attire du monde au stade communal.

Fusion et première accession aux séries nationales

Durant la Seconde Guerre mondiale, la pratique du sport en général, et du football en particulier, se trouve compromise. Plusieurs clubs s'unissent temporairement ou fusionnent. Le Merksem SC et l'OLSE Voetbal décident de s'unir. Certaines réticences apparaissent, mais les partisans de la fusion arrivent à leur fins. Ainsi naît OLSE Merksem SC, le . Le cercle fusionné conserve le matricule 544 du Merksem SC, et ne doit pas en recevoir un nouveau, comme le règlement de l'époque l'y oblige, car OLSE Voetbal n'était pas affilié à l'URBSFA.

La fusion s'avère un succès puisque le club accède à la Promotion, alors troisième niveau national, lors de la saison 1943-1944. Après l'interruption des compétitions en 1944-1945, le club est relégué vers les séries régionales lors de la saison 1945-1946.

Le , OLSE Merksem SC est reconnu « Société Royale » par Baudouin, alors Prince Royal. Devenu le Koninklijke Merksem Sporting Club, le club fête son nouveau nom par un retour vers les séries nationales. Il termine deuxième de sa série en 1952, ce qui lui permet de se maintenir au troisième niveau national après la création d'un quatrième niveau, qui hérite du nom de Promotion la saison suivante. Le club est néanmoins relégué vers cette nouvelle Promotion deux ans plus tard.

Ascension vers la Division 2

Dès après sa relégation, le club vise la remontée en Division 3. Il termine d'abord quatrième, puis remporte le titre dans sa série en 1956, et remonte ainsi au troisième niveau national, deux ans après l'avoir quitté. Le club assure assez facilement son maintien la première saison, et s'installe ensuite dans le haut du classement. Il remporte un nouveau titre en 1959, s'ouvrant ainsi les portes de la Division 2 pour la première fois de son Histoire.

OLSE Merksem poursuit sur sa lancée victorieuse, et termine sa première saison en deuxième division à une fort belle quatrième place, ce qui constitue toujours son meilleur classement historique. Le club recule ensuite au classement, d'abord onzième, puis quatorzième, il termine dernier en 1963 et est relégué en Division 3 après quatre saisons. Il ne parvient pas à jouer les premiers rôles, et termine plusieurs années en milieu de classement, entre la quatrième et la dixième place. Finalement, il parvient à décrocher un nouveau titre dans sa série en 1973, retrouvant ainsi la deuxième division après dix ans.

Dissensions internes et relégations

De retour en Division 2, le club a plus de difficultés, et ne peut faire mieux qu'une dixième place la première saison, suivie d'une onzième l'année suivante. Mais au début de la saison 1975-1976, des désaccords entre les membres du club apparaissent, et opposent les partisans d'un club ambitieux et ceux prônant un amateurisme total. Ces derniers quittent le club, et refondent l'OLSE Voetbal, qui s'affilie en 1977 à la Koninkljike Vlaams Voetbalbond, la plus grande fédération amateur de la Région flamande. À la suite de ces départs, le club reprend son ancien nom de Merksem SC. Ces soucis extra-sportifs ont une influence néfaste sur les résultats de l'équipe, qui termine à la dernière place et est de nouveau reléguée en Division 3.

Les problèmes continuent pour le club, qui subit une seconde relégation consécutive en 1977, et se retrouve en Promotion, un niveau qu'il n'avait plus connu depuis vingt ans. Après une saison de stabilisation, Merksem loupe la remontée vers la troisième division en 1979, terminant deuxième de sa série. C'est le chant du cygne pour le club, qui termine dernier de sa série la saison suivante, et doit redescendre en première provinciale après 29 saisons consécutives dans les divisions nationales.

Le club remonte en Promotion en 1982, et s'installe d'emblée parmi les meilleures équipes de la série. Il finit deux fois vice-champion, en 1983 et en 1985, et quatrième entre-temps. Mais de nouvelles difficultés apparaissent ensuite, qui font que le club termine avant-dernier en 1986 et est ainsi renvoyé vers les séries provinciales.

Après avoir chuté jusqu'en troisième provinciale à la fin des années 1990, le club remonte en « P1 » via le tour final en 2010.

Remontée en Promotion et changements de nom

Le club débute bien la saison 2011-2012 en P1 anversoise et remporte la première période de 10 matches. La suite est moins brillante et Merksem glisse dans le classement pour terminer à la neuvième place finale. Qualifié pour le tour final, le club surprend et remporte cette mini-compétition gagnant ainsi le droit de retrouver la Promotion 26 ans après sa dernière apparition.

La direction du matricule 544 communique alors que l'entité reçoit une nouvelle appellation, K. Merksem-Antwerpen Noord SC. Le but de ce changement est d'ancrer l'identification du club dans la région nord de la métropole anversoise. En , le club change à nouveau de nom et devient le Koninklijke Sporting Club City Pirates[3].

Évolution du blason

Résultats dans les divisions nationales

Statistiques mises à jour le

Palmarès

Bilan

Saisons jouées en nationales
Niv Divisions Jouées Titres TM Up TM Down
I1re nationale00
II2e nationale70
III3e nationale192
IV4e nationale1412
V5e nationale101
 
 TOTAUX41330
  • TM Up= test-match pour départager des égalités, ou toutes formes de Barrages ou de Tour final pour une montée éventuelle.
  • TM Down= test-match pour départager des égalités, ou toutes formes de Barrages ou de Tour final pour le maintien.

Classements saison par saison

Ordre Saison Nom du club Niveau Classement final Remarques
11943-44OLSE Merksem SCPromotion (D3) série B13e/16
1944-45Compétition interrompues
21945-46OLSE Merksem SCPromotion (D3) série A15e/18Relégué![saisons 1]
séries provinciales
31951-52OLSE Merksem SCPromotion série B2e/16
41952-53K. OLSE Merksem SCDivision 311e/16
51953-54K. OLSE Merksem SCDivision 316e/16Relégué
61954-55K. OLSE Merksem SCPromotion série D4e/16
71955-56K. OLSE Merksem SCPromotion série B1er/16Champion et promu
81956-57K. OLSE Merksem SCDivision 3 série A8e/16
91957-58K. OLSE Merksem SCDivision 3 série A3e/16
101958-59K. OLSE Merksem SCDivision 3 série B1er/16Champion et promu
111959-60K. OLSE Merksem SCDivision 24e/16
121960-61K. OLSE Merksem SCDivision 211e/16
131961-62K. OLSE Merksem SCDivision 214e/16
141962-63K. OLSE Merksem SCDivision 216e/16Relégué
151963-64K. OLSE Merksem SCDivision 3 série B6e/16
161964-65K. OLSE Merksem SCDivision 3 série A10e/16
171965-66K. OLSE Merksem SCDivision 3 série A9e/16
181966-67K. OLSE Merksem SCDivision 3 série B5e/16
191967-68K. OLSE Merksem SCDivision 3 série A6e/16
201968-69K. OLSE Merksem SCDivision 3 série A10e/16
211969-70K. OLSE Merksem SCDivision 3 série B5e/16
221970-71K. OLSE Merksem SCDivision 3 série A4e/16
231971-72K. OLSE Merksem SCDivision 3 série B6e/16
241972-73K. OLSE Merksem SCDivision 3 série A1er/16Champion et promu
251973-74K. OLSE Merksem SCDivision 210e/16
261974-75K. OLSE Merksem SCDivision 211e/16
271975-76K. Merksem SCDivision 216e/16Relégué
281976-77K. Merksem SCDivision 3 série A15e/16Relégué
291977-78K. Merksem SCPromotion série D11e/16
301978-79K. Merksem SCPromotion série C2e/16
311979-80K. Merksem SCPromotion série C16e/16Relégué
séries provinciales
321982-83K. Merksem SCPromotion série B2e/16
331983-84K. Merksem SCPromotion série A4e/16
341984-85K. Merksem SCPromotion série B2e/16
351985-86K. Merksem SCPromotion série B15e/16Relégué
séries provinciales
362012-13K. Merksem-Antwerpen Noord SCPromotion série C13e/18
372013-14K. Merksem-Antwerpen Noord SCPromotion série C4e/16
382014-15K. SC City PiratesPromotion série C4e/16Tour final[saisons 2]
392015-16K. SC City PiratesPromotion série C7e/16Relégué![saisons 3]
402016-17K. SC City PiratesDivision 3 Amateur VFV série B2e/16Promu via tour final![saisons 4]
412017-18K. SC City PiratesDivision 2 Amateur VFV série B5e/16

Anciens joueurs connus

  • Jef Mermans, natif de Merksem, ancien international belge, sept fois champion de Belgique avec Anderlecht, trois fois meilleur buteur du championnat, et deuxième meilleur buteur de tous les temps en première division belge, joue trois ans à l'OLSE Merksem entre 1957 et 1960, après sa période au club bruxellois. Le stade du club est baptisé Jef Mermansstadion en son honneur.
  • Marc Van Der Linden, également natif de Merksem, il débute en équipe première, où il est repéré par l'Antwerp. Il passe ensuite par Anderlecht et La Gantoise, est international belge, et participe à la Coupe du monde 1990. Il revient ensuite au SC Merksem en 1997, où il joue jusqu'en 2002.
  • Remy Vandeweyer, ancien international belge, termine sa carrière au club en 1960-1961.

Annexes

Notes

Notes sur les classements saison par saison

  1. Le club assure son maintien sur le terrain, mais choisit de redescendre volontairement en provinciales.
  2. Le club se qualifie pour le tour final. Il élimine les Royal Francs Borains au premier tour (1-1, 4-5 aux tirs au but) mais est ensuite battu par le RCS Visé (0-2).
  3. Le club participe au tour final pour l'accession à la nouvelle Division 2 Amateur mais est éliminé dès le premier tour. Il est dès lors relégué à la suite de la réforme du football national qui réduit le nombre de clubs aux quatre premiers niveaux hiérarchiques et mène à la création d'un cinquième niveau.
  4. Le club est promu en D2 Amateur via le tour final.

Références

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. Foot 100 ASBL. Dictionnaire des clubs affiliés à l'URBSFA depuis 1895: archives de l'URBSFA
  3. (nl) « K Merksem ANSC is niet meer. », sur http://antwerpgstars.wordpress.com, (consulté le 13 juin 2014)

Sources et liens externes

  • Portail du football
  • Portail d’Anvers et sa province
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.