Kagura d'Hayachine

Le Kagura d'Hayachine (早池峰神楽) est une série de douze danses pratiquées le 1er août au sanctuaire Hayachine dans la ville de Hanamaki (Préfecture d'Iwate au Japon)[1].

Le Kagura d’Hayachine *
Pays * Japon
Liste Liste représentative
Année d’inscription 2009
* Descriptif officiel UNESCO

Ces danses se font en l'honneur de Seoritsu, divinité tutélaire mont Hayachine[2], sur une musique de tambour, cymbales et flûte. Les six premières danses (danse des oiseaux Torimai 鳥舞, danse du vieillard Okina 翁, danse du troisième vieillard Sanbasō 三番叟, danse du dieu de la guerre Hachiman 八幡, danse du dieu de la montagne Yama no kami 山の神, danse de l’ouverture de la caverne rocheuse Iwato biraki 岩戸)[2] sont rituelles, les cinq suivantes racontent l'histoire médiévale du Japon et de ses divinités (il existe beaucoup d’hypothèses différentes sur la constitution du cycle de 12 danses)[2]. Les danseurs sont masqués[2]. La danse finale est effectuée par un shishi, personnification du dieu de la montagne.

La tradition remonterait au XIVe ou XVe siècle et aurait été influencée par les pratiques des yamabushi, des ascètes bouddhistes retirés dans les montagnes; en outre, les savants s'interrogent sur ses relations avec l'histoire du théâtre nô[3].

L'UNESCO a inscrit le kagura d'Hayachine sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité en 2009.

Les danses se pratiquent aussi en d'autres moments de l’année et ailleurs qu'au sanctuaire d'Hayachine, mais rarement selon le cycle complet, qui dure 5 heures. Des spectacles "disciples" du kagura d'Hayachine sont pratiqués dans toute la préfecture d'Iwate[2].

Notes et références

  1. Unesco, Le Kagura d’Hayachine
  2. Catherine Delpuech, « La journée classique de kagura de Hayachine », Cipango [En ligne] 21 (2014) (consulté le 08 mars 2017)(DOI : 10.4000/cipango.2205)
  3. Thornbury, B.E., Behind the Mask: Community and Performance in Japan's Folk Performing Arts, Asian Theatre Journal 12.1 (1995), p. 143-163, p. 157-159

Liens externes

  • Portail de la danse
  • Portail des fêtes et des traditions
  • Portail du patrimoine culturel immatériel
  • Portail du Japon
  • Portail de la préfecture d'Iwate
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.