Kanda matsuri

Le Kanda matsuri (神田祭) ou festival Kanda, est un des trois grands festivals shinto du Japon avec Gion matsuri et Tenjin matsuri, et l'un des trois plus grands de Tokyo, avec le Fukagawa matsuri et le Sannō matsuri. Le festival commence au début du XVIIe siècle en célébration de la victoire décisive de Tokugawa Ieyasu à la bataille de Sekigahara et se prolonge comme une manifestation de la prospérité du shogunat Tokugawa durant l'époque d'Edo. Par ailleurs, sous sa forme actuelle, le festival est également organisé en l'honneur du kami du Kanda-myōjin[1].

Édition 2009 du Kanda matsuri.

Le festival a lieu le samedi et le dimanche les plus proches du , mais comme il alterne avec le Sannō matsuri, il n'est organisé que les années impaires. Ces années-là, le festival se tient au Kanda-myōjin dans le quartier Kanda de Tokyo ainsi que dans les arrondissements autour du centre de Tokyo. Ses défilés importants concernent environ plus de deux cents mikoshi, en plus de musiciens, de danseurs et de chars[2].


Notes et références

  1. (en) « Festivals », sur www.japan-zone.com (consulté le 8 novembre 2019).
  2. (en) « Kanda Matsuri », sur www.japan.travel (consulté le 8 novembre 2019).

Voir aussi

Articles connexes

Lien externe

  • Portail de Tokyo
  • Portail du Shinto
  • Portail des fêtes et des traditions
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.