Karl Menger

Karl Menger (Vienne, Autriche, - Highland Park, Illinois, États-Unis, ) est un mathématicien ayant travaillé dans le domaine de la géométrie (courbes, dimension), avec des contributions à la théorie des jeux et aux sciences sociales[1]. On lui doit notamment l’éponge de Menger[2], et le théorème de Menger en théorie des graphes[3].

Pour les articles homonymes, voir Menger.
Karl Menger
Karl Menger
Biographie
Naissance
Décès
(à 83 ans)
Chicago
Nationalité
Formation
Activités
Père
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Directeur de thèse
Distinctions
Prix Lieben
Prix Richard Lieben (d) ()

Biographie

Karl Menger fut l’élève du mathématicien autrichien Hans Hahn à l’université de Vienne, où il soutint sa thèse en 1924[1],[4].

Membre du Cercle de Vienne et professeur de l’Université de Vienne de 1927 à 1936, il quitta en 1937 l’Autriche pour les États-Unis, où il devint professeur à l'université Notre-Dame, puis à l’Illinois Institute of Technology.

Il est le fils de l'économiste Carl Menger[1],[4].

L’« éponge de Sierpinsky-Menger » est un ensemble autosimilaire de dimension supérieure à 2.

Références

  1. (en) Seymour Kass, « Karl Menger » [PDF], sur American Mathematical Society (consulté le 21 août 2016).
  2. (en) Kenneth Chang, « The Mystery of the Menger Sponge », sur The New York Times, (consulté le 21 août 2016).
  3. (en) T. Böhme, F. Göring et J. Harant, « Menger's Theorem », Journal of Graph Theory, vol. 31, no 1, , p. 35 (lire en ligne)
  4. (en) Greg Fasshauer, « About Karl Menger », sur Illinois Institute of Technology (consulté le 21 août 2016).

Liens externes

  • Portail des mathématiques
  • Portail du monde contemporain
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.