Karl Pflaum

Karl Pflaum né le à Passau et mort le à Neuötting (quartier d'Alzgern) dans l'Arrondissement d'Altötting est un Generalleutnant allemand qui a servi au sein de la Wehrmacht pendant la Seconde Guerre mondiale, principalement dans la région grenobloise.

Pour les articles homonymes, voir Pflaum.

Karl Pflaum
Naissance
Passau
Décès  67 ans)
Neuötting
Origine Allemand
Allégeance  Empire allemand
 République de Weimar
 Troisième Reich
Arme Deutsches Reichsheer
Reichswehr
Wehrmacht, Heer
Grade Generalleutnant
Années de service 1910-1944
Commandement Division Nr. 157
157. Reserve-Division
Conflits Première Guerre mondiale,
Seconde Guerre mondiale
Distinctions Croix allemande

Biographie

Karl Pflaum entre dans le service active le en tant qu'élève officier au 8e régiment (bavarois) d'infanterie. Entre 1928 et 1929, il suit des études de psychologie à l'université de Berlin. Le , il est nommé officier d'état-major. De 1937 à 1939, il est chef du Centre de tests psychologiques de Munich. Le , il prend le commandement de la 258. Infanterie-Division sur le Front de l'Est et le , commandant de la 157. Reserve-Division. Le , basé depuis 3 semaines à Grenoble, il est promu Generalleutnant (général de division). Durant son commandement, se déroule le massacre de la Saint-Barthélemy grenobloise. Il sera à l'origine de l'attaque des maquis du Vercors en . Le , alors qu'il vient d'évacuer ses troupes de la région grenobloise, il passe son commandement de la 157. Res.Div. au Generalmajor Paul Schricker pour raisons de santé.

En , il est arrêté par les américains et emprisonné par les Français. Il reste en captivité jusqu'au où il est libéré pour raison de santé. Il décède en Allemagne le sans avoir été jugé.

Promotions

Leutnant
Oberleutnant
Hauptmann
Major
Oberstleutnant
Oberst
Generalmajor
Generalleutnant

Décorations

Références

Citations
    Liens externes
    • Portail de l’histoire militaire
    • Portail de la Seconde Guerre mondiale
    • Portail Grenoble Métropole
    • Portail du nazisme
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.