Katyayana (Bouddhisme)

Katyayana, appelé aussi Mahakatyayana et Mahakaccana en pali, est un disciple de Gautama Bouddha, devenu un de ses principaux disciples et un arhat[1]. L'histoire lui attribue deux textes incorporés au canon pali : le Nettippakarana et le Petakopadesa.

Ne doit pas être confondu avec le grammairien indien Kātyāyana.

Dans le Sūtra de Vimalakīrti, ce dernier lui enjoint de ne pas dire des phénomènes qu’ils apparaissent ou disparaissent, ni qu’ils produisent telle ou telle caractéristique, rappelant ainsi au sens du mahāyāna la signification de la vacance radicale des phénomènes[2].

Références

  1. (en) The Princeton dictionary of buddhism par Robert E. Buswell Jr et Donald S. Lopez Jr aux éditions Princeton University Press, (ISBN 0691157863), pages 497 et 498
  2. Alexis Lavis, La conscience à l’épreuve de l’éveil : Lecture, commentaire et traduction du Bodhicaryāvatāra de Śāntideva, Paris, Les Éditions du Cerf, coll. « Sagesses d’Asie », , 546 p. (ISBN 978-2-204-12762-2), p. 62.
  • Portail du monde indien
  • Portail du bouddhisme
  • Portail du Tibet
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.