Kazakhstanais

Le terme « Kazakhstanais » désigne tous les citoyens du Kazakhstan, quelle que soit leur appartenance ethnique.

Selon une distinction héritée de l'administration soviétique, l'État du Kazakhstan reconnaît en effet la « nationalité » de ses citoyens (leur appartenance ethnique), notion distincte de celle de « citoyenneté »[1]. Ainsi, le cycliste Alexandre Vinokourov n'est pas considéré dans son pays d'origine comme un Kazakh mais comme un Russe kazakhstanais. Le gentilé kazakhstanais n'est pas reconnu officiellement en français, mais utilisé par les diplomates ou les géographes[2].

Références

  1. Marlène Laruelle & Sébastien Peyrouse, Les Russes du Kazakhstan. Identités nationales et nouveaux États dans l’espace post-soviétique, Paris, Institut français d’études sur l’Asie centrale – Maisonneuve & Larose, 2004, 354 p. (ISBN 2-7068-1834-4); Voir p. 95-96 La question de la citoyenneté, première revendication des russes
  2. Accord de coopération entre le gouvernement de la République française et le gouvernement de la république du Kazakhstan dans le domaine du tourisme, 11 juin 2008 p. 2 [...] connaissance mutuelle entre les peuples français et kazakhstanais
  • Portail du Kazakhstan
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.