Kazuki Takahashi

Kazuki Takahashi (高橋 和希, Takahashi Kazuki) est un dessinateur de manga né le à Tokyo. Il publie principalement chez l'éditeur Shūeisha. Sa carrière en tant que mangaka professionnel date de 1991.

Pour les articles homonymes, voir Takahashi.
Kazuki Takahashi
Kazuki Takahashi en 2005.

高橋 和希

Naissance
Nationalité Japonaise
Auteur
Éditeur associé

Œuvres principales

Première œuvre : Tokio no tsuma

Autres ouvrages :

Il adore la série Hellboy et déclare jouer à Donjons et Dragons et à Magic : l'assemblée. C'est un grand passionné de jeux. Pour écrire Yu-Gi-Oh!, il s'est inspiré de son séjour en Égypte.

Biographie

Récompense

Œuvres

  • 1990 : Tokio no tsuma (histoires courtes) (sous le pseudonyme de Kazuo Takahashi).
  • 1991 à 1992 : Tenzen Iro Danji Buray (2 tomes).
  • 1996 à 2004 : Yu-Gi-Oh! (roi du jeu), série à grand succès (38 tomes parus en France aux éditions Kana).
  • 2004 : Yu-Gi-Oh! R sorte de suite de Yu-Gi-Oh! (5 tomes parus au Japon aux éditions Shueisha + 1 chapitre spécial, 5 tomes parus en France aux éditions Kana).
  • 2011 : Duel Art artbook contenant des illustrations inédites de Yu-Gi-Oh!.
  • 2013 : Drump un one-shot publié dans le Weekly Shonen Jump se basant sur un nouveau jeu de cartes.
  • 2016 : Transcend Game un manga de deux chapitres faisant office de prélude au film Yu-Gi-OH! The Dark Side of Dimensions sorti en au Japon.

Il est également le créateur des animes Yu-Gi-Oh! GX, Yu-Gi-Oh! 5D's, Yu-Gi-Oh! Zexal.

Tous ses mangas ont été publiés dans le magazine "Shonen Jump". Pour le moment, il ne dessine pas de nouveau manga, mais supervisa les mangas Yu-Gi-Oh! GX et Yu-Gi-Oh! R et s'occupe du design des cartes "Magic and Wizards".

Utilisations commerciales

  • 2003 : ses personnages Yu-Gi-Oh! sont utilisés pour réaliser une série de 40 vignettes des chewing-gums Malabar.[1]

Notes et références

Liens externes

  • Animation et bande dessinée asiatiques
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.