Kelly Slater

Kelly Slater (né Robert Kelly Slater le à Cocoa Beach en Floride) est un surfeur professionnel américain. Il détient onze titres de champion du monde et plus de cinquante victoires sur le circuit d'élite ce qui constitue un record[1].

Pour les articles homonymes, voir Slater.

Kelly Slater
Fiche d'identité
Date de naissance
Lieu de naissance Cocoa Beach (Floride)
Nationalité Américaine
Taille 1,75 m (5 9)
Poids 72 kg (158 lb)
Surnom King Kelly
Style Regular
Site officiel www.kellyslater.com
Carrière
Victoires 68
dont en WCT 55
Titres 11

Biographie

Enfance

Robert Kelly Slater est né à Cocoa Beach, en Floride. Il a deux frères, Sean, plus âgé et Stephen, plus jeune, surfeurs également. Son père tient un magasin de pêche qui fait faillite. Il se met à boire et quitte le domicile conjugal quatre ans plus tard. Sa mère doit faire plusieurs petits boulots pour joindre les deux bouts.[réf. nécessaire] Le jeune Kelly souffrant de l'absence de son père se réfugie dans le surf qu'il découvre avec ses frères.[interprétation personnelle]

Carrière professionnelle

Il est onze fois champion du monde de surf (1992, 1994, 1995, 1996, 1997, 1998, 2005, 2006, 2008, 2010, 2011).

Slater prend une première retraite en 1999 mais revient sur le circuit professionnel en 2003 pour en récupérer le titre en 2005. Cette dernière victoire fait de lui le champion de surf le plus titré au monde, ainsi que le plus vieux champion du monde (record amélioré en 2006, 2008, 2010 et enfin 2011), après avoir été le plus jeune en 1992.[réf. nécessaire] Il possède onze titres de champion du monde et 52 victoires en championnat du monde (contre 33 victoires pour Tom Curren).

Après une année 2008 durant laquelle il remporte 6 des 11 épreuves et qu'il finit largement en tête pour son 9e titre, il vit une année 2009 plus délicate et termine seulement sixième. Il remporte cependant en 2010 son 10e titre WCT avec 4 victoires dans la saison. La saison 2011 voit Kelly Slater s'imposer 3 fois, et remporter une 11e couronne, améliorant encore ses records. Il signe pendant cette année sa 48e victoire WCT et la 60e de sa carrière, records absolus de la discipline. En 2012, il est au coude à coude avec Joël Parkinson pour le titre qu'il perd lors de la dernière épreuve à Hawaii.

Kelly Slater était sponsorisé par la marque Quiksilver qu'il a quitté en 2014 et surfe avec des planches d'Al Merrick du début des années 1990 à 2014. Début , il annonce le lancement de sa marque de surfwear, en partenariat avec le groupe Kering [2]. Cette marque s'appelle Outerknown.

Style

Kelly Slater à Trestles

Que ce soit sur des vagues artificielles de 30 cm (compétitions au Japon en piscines indoor) ou à Jaws (spot de très grosses vagues), Pipeline, Teahupoo, Waimea ou Maverick's, son style et sa maîtrise le démarquent des autres surfeurs. Il se distingue notamment par sa vitesse et son équilibre qui lui ont permis de faire des figures risquées sans chuter ou donner une impression de lourdeur. Sa préférence pour le surf backside – dos à la vague, position pourtant non naturelle – est une de ses caractéristiques de surfeur. Il a réalisé des figures comme personne avant lui : floaters de quatre mètres (chute contrôlée avec la planche sur la lèvre de la vague), rollos (vrilles), 360° aériens, vagues en switchfoot. Selon ses dires c'est grâce d'une part à son gabarit moyen, équilibré, sa souplesse et son entraînement physique, et d'autre part à sa lecture des vagues et des mouvements de la houle, répétée tous les jours de sa jeunesse, qu'il est si à l'aise avec sa planche de surf.

Son spot de test-surf est RINCON à Santa Barbara. Il adore les îles Barbades et les îles Fidji.[réf. nécessaire]

Son modèle en surf est Tom Curren surnommé « Le Maître ». Tom Curren lui a donné ses secrets de style et de précision avec une règle d'or : « Quand tu surfes, ne casse jamais ta courbe, ta ligne... C'est comme un dessin en un seul trait... Le surf est une danse. » Kelly l'a reconnu clairement " Je ne serais jamais devenu le champion que je suis sans Tom Curren ". Matt Kechele, Tom Carroll.." sont aussi ses références et ses soutiens.[réf. nécessaire]

Engagements

Il est passionné par la sauvegarde des récifs coralliens, notamment en Californie en partenariat avec Reef Check.[réf. nécessaire]

Palmarès

Saison par saison

  • Nombre de victoires : 64
  • Victoires au WCT : 53 (record de victoires devant les 33 victoires de Tom Curren)
  • Titres de champion du monde : 11 (1992, 1994, 1995, 1996, 1997, 1998, 2005, 2006, 2008, 2010, 2011)

Classements

Année 1989199019911992199319941995199619971998
Championship Tour236e90e43e1er6e1er1er1er1er1er
Année 1999200020012002200320042005200620072008
Championship Tour----3e2e1er1er3e1er
Année 20092010201120122013201420152016201720182019
Championship Tour6e1er1er2e2e4e9e7e

Carrière dans l'audiovisuel

Filmographie d'acteur

Séries télévisées

  • 1992-1993 : Alerte à Malibu (Baywatch) : Jimmy Slade (24 épisodes)
  • 2001 : Arliss : Lui-même
  • 2005 : Trippin : Lui-même (2 épisodes)

Documentaires de surf et apparitions télévisées

  • 1993 : Style = Shred Plus Soul (Vidéo)
  • 1993 : One Ten: Two Forty (Vidéo)
  • 1994 : The Endless Summer 2 ou Bruce Brown's The Endless Summer 2 (Documentaire) de Bruce Brown
  • 1995 : H3O (émission télévisée) : présentateur
  • 2000 : Thicker Than Water (Vidéo)
  • 2000 : Hit & Run
  • 2002 : Pipeline Sessions ou Kelly Slater's Pipeline Sessions
  • 2003 : Jack Johnson: The September Sessions (Vidéo)
  • 2003 : Step Into Liquid
  • 2004 : The Big Bounce
  • 2004 : Blue Horizon
  • 2004 : Riding Giants
  • 2004 : Life Rolls On (Vidéo)
  • 2004 : A Brokedown Melody
  • 2006 : The Kelly Slater Celebrity Surf Invitational
  • 2006 : Pipeline Masters

Jeu vidéo

Le jeu vidéo Kelly Slater's Pro Surfer, sorti en 2002, mettait en scène Kelly et d'autres surfeurs en vogue dans diverses épreuves de surf. La jouabilité s'inspirait d'autres jeux sortis par Activision O2. Le jeu sortit sur GameCube, Macintosh, PlayStation 2, PC et Xbox. Il apparait aussi dans Tony Hawk's Pro Skater 3 en 2001.

Vie privée

Il a une fille prénommée Taylor, née en 1996[3].

Il est ami avec le musicien Ben Harper, avec qui il a chanté lors du concert de Harper à Santa Barbara le 15 août 2006, ainsi qu'avec Eddie Vedder, chanteur du groupe Pearl Jam, avec qui il lui arrive de surfer. Kelly, qui joue également de la guitare, a joué quelquefois avec le groupe (notamment sur Rockin' in the Free World le 7 juillet 2006 à San Diego).[réf. nécessaire]

Notes et références

  1. « WSL : CT MESSIEURS | Fédération Française de Surf », sur www.surfingfrance.com (consulté le 20 août 2018)
  2. Kelly Slater va lancer sa propre marque de surfwear avec Kering, Challenges, 2 avril 2014
  3. The Rider Post : « 15 infos que vous ignorez sur Kelly Slater », theriderpost.com, 6 octobre 2014.

Liens externes

  • Portail du surf
  • Portail de la Floride
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.