Ken Casey

Ken Casey est le bassiste et chanteur du groupe de punk celtique Dropkick Murphys originaire de Boston. D'origine irlandaise, Casey est l'un des membres fondateurs de Dropkick Murphys en 1996 et le principal parolier. Il est le seul membre original du groupe restant avec Matt Kelly. Personnalité de la scène punk américaine et figure reconnaissable dans son état natal le Massachusetts, notamment grâce à ses nombreuses œuvres de charité, Ken Casey est aussi un homme d'affaires, manager de boxe, gérant de différents bars et restaurants du même état.

Ken Casey
Casey lors du BluesFest d'Ottawa en 2011.
Informations générales
Naissance
Dorchester États-Unis
Activité principale Musicien, manageur de boxe, restaurateur, producteur.
Genre musical Punk celtique, oi!, punk hardcore
Instruments Basse
Années actives 1996 – Aujourd'hui
Labels Born & Bred Records

Biographie

Début

Élevé dans les quartiers sud de Boston, plus précisément à Dorchester[1], Casey grandit dans un quartier typique d'ouvrier du Massachusetts. À cette époque le voisinage est presque en partie d'origine irlandaise, Boston étant l'une des villes qui accueillent le plus d'immigrants irlandais lors du XIXe siècle. Son père, Ken Casey Sr., meurt alors que Ken Casey est très jeune, il fut élevé par sa mère et ses grands-parents, et notamment John Kelly, dont il s’inspira plus tard pour écrire la chanson Boys on the Dock.

À l'adolescence il rencontre Mike McColgan, ils deviendront très vite amis et créeront dans leur vingtaine le groupe Dropkick Murphys, mélangeant leur amour de la musique traditionnelle irlandaise dans lequel ils ont tous deux baignés et la musique punk qu'ils affectionnent.

Dropkick Murphys

Ken Casey crée le groupe Dropkick Murphys en 1996, il n'a alors que 3 semaines de pratique à la basse[2]. Casey, alors ouvrier du bâtiment[3], n'avait même pas sa propre maison et vivait chez son beau-père avec sa femme et sa fille[4]. En 2012, après sept albums studio, Casey et le groupe se sont imposés comme une référence sur la scène bostonienne et dans le monde du sport américain.

Récemment, il a rouvert le mythique McGreevys Pub. Il serait le tout premier bar de sport aux États-Unis.

Début 2009, Ken Casey crée The Claddagh Fund, une organisation à but non lucratif. Claddagh Fund s'implique notamment dans la récolte de fond pour la recherche du cancer, l'organisation d'événements sportifs pour enfants, pour l'aide aux vétérans de guerre et aux organisations d'alcooliques anonymes et pour financer des cures de désintoxication dans la région de Boston. Parmi les différentes personnes connues aidant l'organisation on retrouve plusieurs anciens ou actuels joueurs des Bruins de Boston tel que Milan Lucic, Shawn Thornton, Bobby Orr, Don Sweeney mais aussi le combattant de MMA Kenny Florian ou encore l'acteur Kevin Chapman[5].

En 2012, Ken Casey annonce qu'il managera le boxeur Poids super-légers natif du Massachusetts Danny O'Connor afin de remettre la boxe au goût du jour à Boston[6].

Discographie

Studio Albums

Année Artiste/Groupe Album Contribution
1997 Dropkick Murphys Boys on the Docks chant / basse
1998 Dropkick Murphys Do or Die Chant / basse
1999 Dropkick Murphys The Gang's all here Chant / basse
2001 Dropkick Murphys Sing Loud, Sing Proud Chant / basse
2003 Dropkick Murphys Blackout Chant / basse
2005 Dropkick Murphys The Warrior's Code Chant / basse
2007 Dropkick Murphys The Meanest Of Times Chant / basse
2011 Dropkick Murphys Going Out in Style Chant / basse
2013 Dropkick Murphys Signed and Sealed in Blood Chant / basse

Collaborations

Année Artiste/Groupe Album Titres Contribution
2001 Street Dogs Savin Hill Stand Up chant

Notes et références

  1. (en) Article détaillé sur Ken Casey Reference
  2. (en) « An interview with Ken Casey (bass) and Matt Kelley (drums) » Consulté le 12/02/2012
  3. (en) « Dropkick Murphys: punks, celtiques, sportifs et solidaires » Consulté le 05/02/2012.
  4. (en) « Check out a new interview with Ken Casey of DKM » Consulté le 30/01/10
  5. (fr) « Claddagh Fund ABOUT US » Consulté le 14/01/10
  6. (en) « Meet Danny O’Connor »Consulté le 08/03/12

Liens externes

  • Portail du punk
  • Portail des États-Unis
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.