Kenji Kawai

Kenji Kawai (川井 憲次, Kawai Kenji), compositeur japonais de musique de film, est né le à Shinagawa, Tōkyō.

Pour les articles homonymes, voir Kawai (homonymie).
Kenji Kawai
Kenji Kawai lors de la Manga Expo 2007.
Informations générales
Naissance
Tōkyō, Japon
Activité principale Compositeur

Son style est expérimental et proche de la musique contemporaine. Compositeur de musiques de séries télévisées à ses débuts, il est surtout connu pour l'atmosphère glaçante et hypnotique qui se dégage de sa musique et pour sa collaboration avec le réalisateur Mamoru Oshii. Il utilise aussi des percussions de tous les coins du monde, comme pour Seven Swords, Ghost in the Shell ou Innocence : Ghost in the Shell 2. Il est un des compositeurs japonais de musique de films les plus connus, avec Joe Hisaishi et Ryūichi Sakamoto.

Ses influences

Dans son enfance il a baigné dans un univers de musique de film et de variété française, dont son père était fan, il écoutait aussi ce qui passait à la radio. Au lycée il écoutait Santana et Deep Purple, ensuite, à la faculté, il était plus axé jazz fusion[1].

Filmographie en tant que compositeur

Notes et références

Bibliographie

  • Xavier Kawa-Topor et Ilan Nguyen, "Kenji Kawaï", dans Nouvelles Images du Japon - films d'animation et cinéma numérique, 2003, Forum des Images, pp. 20–23, (ISSN 1634-6882).

Références

  1. Bertrand Rougier, « Le musicien et la mort : interview Kenji Kawaï », Mad Movies, no 140,  :
    « Mon père était un fan de musique de film. J'en écoutais sans arrêt. […] D'ailleurs, […], mon père aimait beaucoup les compositeurs français de variété. […] j'écoutais ce qui passait à la radio. Ce sont là les premières sources de mon inspiration et de ma passion. En fait, les influences de Santana et de Deep Purple remontent aux années pendant lesquelles j'étais au lycée. Ensuite, […], j'étais plus inspiré par des ambiances jazz-fusion. »
    .

Voir aussi

Liens externes

  • Portail de la musique
  • Portail du cinéma japonais
  • Animation et bande dessinée asiatiques
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.