Kenzō Tange

Kenzō Tange (丹下 健三, Tange Kenzō), né à Osaka le , élevé à Imabari, dans la préfecture d'Ehime, mort à Tokyo le , était un architecte et urbaniste japonais.

Kenzō Tange

Kenzo Tange en 1981
Présentation
Naissance
Ōsaka (Japon)
Décès
Tōkyō (Japon)
Nationalité Japon
Activités Architecte
Urbaniste
Formation Université de Tokyo
Œuvre
Agence Studio Kenzo Tange puis Kenzo Tange Associates
Réalisations Cathédrale Sainte-Marie de Tōkyō
Shinjuku Park Tower
Distinctions Médaille d'or royale pour l'architecture (1965)
Prix Pritzker (1987)
Praemium Imperiale (1993)

Biographie

Après des études d'architecte et d'ingénieur à l'université de Tokyo, il travaille jusqu'en 1941 pour le disciple de Le Corbusier Kunio Maekawa et il remporte en 1949 le concours pour le Parc de la Paix et le musée de la bombe atomique, qu'il construit au centre de la ville reconstruite d'Hiroshima. Cette première réalisation majeure, marque le début d'une carrière internationale. Il crée sa propre agence d'architectes, d'abord sous le nom de Studio Kenzo Tange puis de Kenzo Tange Associates en 1981.

Son style est axé sur des bâtiments épurés, en béton le plus souvent brut, puis revêtus de parois de verre ou de pierre sur sa dernière période. L'agence a construit une vingtaine de gratte-ciel au Japon.

En 1987, il remporte le prix Pritzker d'architecture.

Kenzō Tange a pris sa retraite en 2002. Il est mort à Tōkyō, le , à l'âge de 91 ans.

Principales réalisations de Kenzō Tange et de Kenzo Tange associates

Liens externes

  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme
  • Portail du Japon
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.