Kevin Corrigan

Kevin Corrigan est un acteur américain, né le dans le Bronx (New York).

Pour les articles homonymes, voir Corrigan.
Kevin Corrigan
Kevin Corrigan en 2011.
Nom de naissance Kevin Fitzegrald Corrigan
Naissance
Bronx, New York, NY, États-Unis
Nationalité  Américain
Profession Acteur
Scénariste
Films notables Billy Bathgate
Les Affranchis
Les Infiltrés
True Romance
Séries notables Parents à tout prix
Fringe

Biographie

Kevin Fitzegrald Corrigan a des origines portoricaines et irlandaises.[réf. souhaitée]

Il a étudié au très réputé Actors Studio, il décroche ensuite des petits rôles.

Carrière

Il commence sa carrière d'acteur dans le film Le Carrefour des Innocents (Lost Angels) avec Donald Sutherland et Adam Horovitz.

En 1990, il obtient un petit rôle dans le film Les Affranchis, jouant le frère de Ray Liotta.

Dans les années 1990, il se construit une solide réputation dans le milieu des films indépendants en jouant des rôles parfois ingrats, comme celui du copain simplet de Vincent Gallo dans Buffalo '66[1],[2]. Il a aussi été vu dans le film True Romance, Ça tourne à Manhattan ou encore Mariage ou Célibat.

Il s'est ensuite dirigé vers l'écriture, en écrivant le script du film Kicked in the Head, avec entre autres Michael Rapaport et produit par Martin Scorsese, le film a reçu de mauvaise critiques et n'a pas bien marché au box-office.

Kevin Corrigan s'est fait vraiment connaître avec son rôle d'Eddie Finnerty dans la série télévisée Parents à tout prix. Après la fin des cinq saisons de la série, il a continué à faire des apparitions, notamment dans un autre film de Martin Scorsese Les Infiltrés, en tant que cousin dealer de drogues de Leonardo DiCaprio. À la suite du succès du film, Corrigan apparaît dans un plus grand nombre de blockbusters, tel que Super Grave ou encore Délire express et American Gangster de Ridley Scott.

Vie privée

En 2001, il épouse l'actrice Elizabeth Berridge[réf. souhaitée] qui a joué aussi dans la série Parents à tout prix. Ils ont une fille qui s'appelle Sadie Rose Corrigan.

Ayant des origines irlandaises et portoricaines, il a participé à de nombreux films ayant la mafia pour univers.[réf. nécessaire]

Filmographie

Cinéma

Longs métrages

Courts métrages

  • 1993 : Family Remains : Max
  • 1994 : American Standoff : l'homme
  • 1995 : An Eviction Notice : ?
  • 1997 : Revelation : ?
  • 1999 : Love Bites : Barrett
  • 2009 : The New Tenants : Zelko
  • 2010 : Stuff de Frank Sisti, Jr. : Felix[4]
  • 2011 : Moves: The Rise and Rise of the New Pornographers : Dan Bejar
  • 2012 : and/or : ? (voix)
  • 2012 : Two People He Never Saw : Harry
  • 2012 : Just Like a Bird : l'homme
  • 2013 : Ice : Ronnie

Télévision

Téléfilms

  • 1991 : Dead and Alive: The Race for Gus Farace : ?
  • 1997 : SUBWAYStories: Tales from the Underground (en)' : l'écrivain (segment The Red Shoes)
  • 2003 : Sick in the Head : ?

Séries télévisées

Voix françaises

En France, Stéphane Marais[5] et Bertrand Liebert[5] sont les voix françaises les plus régulières en alternance de Kevin Corrigan.

Notes et références

Notes

  1. Carton du doublage français sur le DVD zone 2.
  2. Carton du doublage français lors de la diffusion télévisuelle.

Références

  1. Le rôle lui a paru si ingrat à l'époque qu'il a demandé à ne pas être crédité au générique du film.
  2. (en) « Interview with Kevin Corrigan » sur Avclub.com
  3. Le film est sorti directement en DVD.
  4. Le court métrage a été terminé en 2013. À ne pas confondre avec Stuff, court métrage documentaire réalisé par Johnny Depp et Gibby Haynes en 1993.
  5. « Comédiens ayant doublé Kevin Corrigan en France » sur RS Doublage, consulté le 11 novembre 2013
  6. « Comédiens ayant doublé Kevin Corrigan en France » sur Doublage Séries Database, consulté le 11 novembre 2013
  7. « Fiche du doublage français du film Unstoppable (2010) » sur Voxofilm, consulté le 11 novembre 2013

Liens externes

  • Portail du cinéma américain
  • Portail des séries télévisées américaines
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.