Khanty-Mansiïsk

Khanty-Mansiïsk (en russe Ханты-Мансийск) est une ville de Russie et la capitale du district autonome des Khantys-Mansis. Sa population s'élevait à 96 936 habitants en 2016.

Khanty-Mansiïsk
(ru) Ханты-Мансийск

Héraldique

Drapeau
Administration
Pays Russie
Région économique Sibérie de l'Ouest
District fédéral Oural
Sujet fédéral  Khantys-Mansis
Maire Andreï Boukarinov
Code OKATO 71 131
Indicatif +7 34671
Démographie
Population 96 936 hab. (2016)
Densité 287 hab./km2
Géographie
Coordonnées 61° 00′ nord, 69° 00′ est
Altitude 27 m
Superficie 33 776 ha = 337,76 km2
Fuseau horaire UTC+06:00 (OMST)
Cours d'eau Irtych
Divers
Fondation 1930
Statut Ville depuis 1950
Ancien(s) nom(s) Ostiako-Vogoulsk (1930-1940)
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Khantys-Mansis
Khanty-Mansiïsk
Géolocalisation sur la carte : Russie
Khanty-Mansiïsk
Géolocalisation sur la carte : Russie
Khanty-Mansiïsk
Liens
Site web www.admhmansy.ru
Sources

    Géographie

    Khanty-Mansiïsk est située dans la plaine de Sibérie occidentale, au bord de la rivière Irtych, à 15 km de sa confluence avec l'Ob, à 1 903 km au nord-est de Moscou[1].

    Histoire

    La région a été colonisée il y a plus de 5 000 ans par des populations de chasseurs de mammouths.

    Cette ville a été fondée en 1930 en tant que campement pour ouvriers, sous le nom de Ostiako-Vogoulsk. En 1940, elle fut renommée Khanty-Mansiïsk et a le statut de ville depuis 1950 après avoir fusionné avec le village de Samarovo, connu depuis le XVIe siècle.

    Le jeudi , la ville accueillit pendant deux jours le sommet Union européenne – Russie.

    La ville est connue dans le monde échiquéen pour avoir accueilli plusieurs importantes compétitions internationales d'échecs comme les coupes du monde 2005, 2007, 2009 et 2011, l'Olympiade 2010 (un hôtel fut spécialement construit pour accueillir la compétition et héberger les participants), le championnat du monde féminin 2012 et le championnat du monde de blitz en 2013, et le tournoi des candidats en . Elle accueillera en le championnat du monde jeune d'echecs.

    Population

    Recensements (*) ou estimations de la population[2]

    Évolution démographique
    1939 1959 1970 1979 1989 2002
    7 48820 67724 75428 26634 46253 953
    2010 2012 2013 2014 2015 2016
    80 15185 02990 96193 49395 35396 936

    Économie

    La ville, en plein développement, est la capitale de la plus riche des régions pétrolières russes.

    • Pétrole : son économie repose essentiellement sur la recherche et l'extraction de pétrole. Environ 70 % des réserves de pétrole de la Russie se situent en Sibérie occidentale, soit 8 % des réserves mondiales.
    • Port fluvial
    • Bois : la région est entièrement couverte de forêts.
    • Informatique : en plein développement, l'Institut des technologies de l'information ; 120 chercheurs.
    • Commerce : la rue Karl-Marx est la grande artère commerciale et piétonnière de la ville.

    Équipements publics

    • Hôpital public (12 000 interventions chirurgicales pratiquées en 2007).
    • Palais des glaces
    • Port fluvial
    • Aéroport de Khanty-Mansiïsk (en)

    Culture

    • Musée des beaux-arts, qui abrite une exceptionnelle collection d'icônes russes.
    • Musée d'histoire naturelle, qui expose des animaux empaillés et des scènes de la vie des populations indigènes.
    • Statues de mammouths géants au bord du fleuve.
    • Église de la Résurrection.

    Sports

    Khanty-Mansiysk est une station de sports d'hiver majeure en Russie à la fois pour le ski alpin et le ski nordique. Des compétitions de biathlon y sont organisées régulièrement comme des manches de Coupe du monde et des Championnats du monde en 2003 et 2011.

    Le Iougra Khanty-Mansiïsk joue actuellement en Ligue continentale de hockey, l'élite professionnelle russe.

    Compétitions d'échecs

    La ville accueille de nombreuses compétitions d'échecs :

    Personnalités liées à la ville

    Khanty-Mansiysk est le lieu de naissance de ces célèbres biathlètes : Svetlana Sleptsova, Ievgueni Redkine et Youri Kachkarov. Le skieur de fond Ievgueni Dementiev y est également né.

    Galerie

    Notes et références

    Liens externes


    • Portail de la Russie
    • Portail de la Sibérie
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.