Korpilahti

Korpilahti (Korpilax en suédois) est une ancienne municipalité du centre-sud de la Finlande, dans la région de Finlande-Centrale. Depuis le , c'est un district de Jyväskylä.

Korpilahti

Héraldique
Administration
Pays Finlande
Région Finlande-Centrale
Langue(s) parlée(s) finnois
Démographie
Population 5 020 hab. (2006[1])
Densité 6,3 hab./km2
Géographie
Coordonnées 62° 01′ 05″ nord, 25° 33′ 54″ est
Altitude Min. 78 m
Max. 258 m
Superficie 79 462 ha = 794,62 km2
· dont terre 617,2 km2 (77,67 %)
· dont eau 177,42 km2 (22,33 %)
Rang superficie (122e / 336)
Rang population (208e / 336)
Histoire
Province historique Häme
Province Finlande occidentale
Fondation 1867
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Finlande
Korpilahti
Géolocalisation sur la carte : Finlande
Korpilahti
Liens
Site web http://www.jkl.fi

    Description

    Korpilahti était une commune emblématique de la région des lacs, au paysage accidenté et préservé. Les forêts ne laissant que peu de place aux champs cultivés, et les lacs sont omniprésents, près de 200 ainsi qu'une part significative du grand Päijänne (la commune s'étendait sur ses deux rives). En contrepartie, la population était faible, l'industrie inexistante et la commune dépendait encore largement de l'exploitation de la forêt. Bénéficiant de son cadre privilégié, elle doublait sa population en été grâce à ses 2 000 maisons de vacances[2].

    L'agglomération de Jyväskylä et ses industries étaient quand même suffisamment proches (29 km de centre à centre) pour permettre à certains habitants d'y travailler et de maintenir le taux de chômage en dessous de 15 %. La fusion avec Jyväskylä est restée de nombreuses années à l'étude avant d'être finalement entérinée le par les deux conseils municipaux.

    Korpilahti est également connu pour être un des deux seuls points de traversée du lac Päijanne, grâce au pont de Kärkistensalmi.

    On trouve à côté du mont Oravivuori un des repères de l'Arc géodésique de Struve, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO.

    Galerie

    Références

    Liens externes

    • Portail de la Finlande
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.