Kotin Cibor Dan

Le Kotin Cibor Dan est une fête religieuse très importante pour les bouddhistes du Kapas Mahal, renommé par les colons britanniques Chittagong Hill Tracts en 1860. Le Kotin Cibor Dan a lieu au mois de novembre de chaque année dans presque tout le Korpos Mohol, selon un calendrier défini par les autorités religieuses. Cette fête continue la tradition de la cérémonie kathina qui avait lieu lorsque les moines achevaient leur retraite annuelle et se voyaient offrir des dons utiles, et en particulier de nouveaux habits. Ainsi, tous les temples (Kyong) bouddhistes ont leur Kotin Cibor Dan. Les participants, en général tous les villageois qui entretiennent le temple et les moines de la circonscription, donnent des offrandes (Dan) : des livres, des crayons, des fruits, des biscuits, des billets de banque accrochés sur un arbre fabriqué appelé kolpo turo gaj. Le surplus des offrandes est redistribué aux plus nécessiteux.

Le temple qui rassemble le plus de pèlerins est celui de la ville de Rangamati, appelé Raj Bono Vihar, où vit un moine bouddhiste connu sous le nom de Bono Bhante (prononciation : Bono Bhanté). Ce Kyong, situé près du palais royal du roi des Chakma (Devasish Roy en 2005), organise lors de cet événement une nuit entière de tissage de robes de moines (Cibor). Le jour suivant, ces robes terminées en une nuit depuis le tissage jusqu'à la couture sont offertes aux moines lors de la cérémonie finale, à l'occasion de laquelle plus de 150 000 pèlerins viennent écouter le prêche du Bono Bhante.

Voir aussi

Articles connexes

  • Portail des fêtes et des traditions
  • Portail du bouddhisme
  • Portail du Bangladesh
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.