L'Oncle Charles

L'Oncle Charles est un film français réalisé par Étienne Chatiliez, sorti en 2012.

L'Oncle Charles
Logo du film.

Réalisation Étienne Chatiliez
Scénario Étienne Chatiliez
Florence Quentin
Acteurs principaux
Sociétés de production Les Productions du Champ Poirier
Pathé
TF1 Films Production
Canal+
Ciné+
Pays d’origine France
Genre comédie
Durée 98 minutes
Sortie 2012

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Synopsis

En Nouvelle-Zélande, Charles Doumeng, un riche homme d’affaires français, apprend qu’il est atteint d’une maladie incurable et qu'il n'a plus que quelques semaines à vivre. Sexagénaire, sans famille ni héritier, il se met à la recherche de sa sœur Louise, qu’il n’a pas revue depuis cinquante ans et qui vit dans l'ouest de la France.

À Mauprivez[Note 1], près de Nantes, Corinne, 35 ans, clerc de notaire ayant un gros besoin d’argent, tombe sur l’annonce que Charles a écrite pour retrouver sa sœur, et dont la récompense est énorme. Elle part à la recherche de la sœur de Charles, sans succès. Elle décide alors, aidée de son entourage, de lui « composer » une famille.

La supercherie fonctionne : à l’autre bout du monde, Charles est heureux d’avoir retrouvé sa famille. Mais bien vite, Charles apprend une surprenante nouvelle : il a eu un diagnostic erroné, il n’a en fait jamais été malade ! Fou de joie, il décide de venir en France pour rencontrer sa nouvelle famille. C'est le début des ennuis.

Fiche technique

France

Distribution

Production

Le film a été tourné à l'automne 2011, en partie à Machecoul et à Touvois, dans le sud du département de la Loire-Atlantique où se déroule le film.

Challans : Intérieur du bar Le Marais, lycée Couzinet, salle de sports Michel-Vrignaud convertie en piscine et Château de la Vérie[2].

Sallertaine : Parking du cimetière, la rue du Pélican, l’entrée de la rue du Perrier et la Guillote[3].

Machecoul : Parking du Super U (Espace commercial des Prises)[4].

Touvois : Abords de la forêt de Touvois, dans le village de la Guerbillère et route de la Rambaudière.

Saint-Nazaire (port) et Talmont-Saint-Hilaire[5].

Accueil

Notes et références

Notes

  1. Ce toponyme a été inventé.

Références

Liens externes

  • Portail du cinéma français
  • Portail des années 2010
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.