La Petite Reine (film, 2014)

La Petite Reine est un film québécois réalisé par Alexis Durand-Brault, sorti le [1].

Pour les articles homonymes, voir La Petite Reine (homonymie).

Le film, qui met en vedette Laurence Leboeuf, est consacré au dopage dans le domaine du cyclisme.

En France, le film est sorti en e-cinema/VOD le 1er octobre 2015.

Synopsis

L'histoire de Julie Arseneau, vedette cycliste prise dans l'enfer du dopage, s'inspire de la vie de Geneviève Jeanson.

Fiche technique

Distribution

Autour du film

  • Le film a été tourné à Montréal, Liège (Belgique) Huy et Phoenix (Arizona).
  • Lors d'une avant-première au Festival du film francophone d'Angoulême, six évanouissements eurent lieu pendant les vingt premières minutes du film. La salle de cinéma ne serait pas en cause, mais bel et bien les images du film dans lesquelles l'aspect graphique d'une scène de dopage aurait entraîné un premier malaise, qui aurait lui-même provoqué les suivants. Un phénomène de masse qui est assez fréquent selon les secours. À la suite de l'intervention des pompiers, la projection fut annulée puis reportée à plus tard pendant le festival[2].

Voir aussi

Article connexe

Liens externes

Notes et références

  • Portail du cinéma québécois
  • Portail du cyclisme
  • Portail des années 2010
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.