La Rochette (Ardèche)

La Rochette est une commune française, située dans le département de l'Ardèche en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Pour les articles homonymes, voir La Rochette.

La Rochette

La face est du mont Mézenc, vue de la Rochette
(sommet sud à droite : 1 753 m ; sommet nord à gauche, surmonté d'une croix : 1 749 m).
Administration
Pays France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ardèche
Arrondissement Largentière
Canton Haut-Eyrieux
Intercommunalité Communauté de communes de la Montagne d'Ardèche
Maire
Mandat
Serge Charpenay
2014-2020
Code postal 07310
Code commune 07195
Démographie
Population
municipale
59 hab. (2017 )
Densité 4,3 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 55′ 01″ nord, 4° 14′ 30″ est
Altitude Min. 787 m
Max. 1 726 m
Superficie 13,86 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes
La Rochette
Géolocalisation sur la carte : Ardèche
La Rochette
Géolocalisation sur la carte : France
La Rochette
Géolocalisation sur la carte : France
La Rochette
    Village de La Rochette dans les années 1980.

    Géographie

    Communes limitrophes

    La Rochette est limitrophe de cinq communes[1], dont trois sont situées dans le département de l'Ardèche et deux sont dans le département de la Haute-Loire ; ces localités sont réparties géographiquement de la manière suivante :

    Chaudeyrolles Saint-Clément
    Les Estables N Chanéac
    O    La Rochette    E
    S
    Borée

    Histoire

    - La Rocheta, Estimes du Languedoc (1464)[2]

    - La paroisse de La Rochette fut fondée en 1848 par Jean-Antoine Rochette. Il fit construire l'église.

    - La commune a été détachée de Borée et érigée en commune indépendante en 1856. Théodore Rochette devint le premier maire.

    Politique et administration

    Liste des maires successifs
    Période Identité Étiquette Qualité
    Les données manquantes sont à compléter.
    1856 1860 Théodore Rochette   (1807-1888) Propriétaire. 1er mandat, ancien maire de Borée (1840-1846)
    1860 1861 Jean Pierre Bouschet   Propriétaire. Du lieu de Berg
    1861 1865 Jean François Régis Vialle   Propriétaire Du lieu de Reynaud
    1865 1877 Théodore Rochette   Propriétaire, rentier. 2nd mandat, démissionnaire Avril 1877
    Avril 1877 Novembre 1894 Elie Rochette   (1839-1894), Propriétaire, fabricant de laine, débiteur de tabac, aubergiste
    1895 1908 Cyprien Rochette   (1849-1908), Propriétaire
      1959 Pierre Tallaron   Agriculteur. Du lieu de Tempoyrac
    mars 1959 mars 1977 Régis Fayard RI Négociant
    Suppléant de Pierre Cornet de 1968 à 1978. Futur maire de Saint-Martin-de-Valamas (1977-1995)
    mars 1977 juin 1995 Aimé Laffont   Agriculteur. Du lieu d'Antraygues
    juin 1995 mars 2001 Marie Claire Montabonnel   Infirmière. Du lieu de Reynaud
    mars 2001 En cours
    (au 24 avril 2014)
    Serge Charpenay[3] DVG Retraité

    Démographie

    L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1856. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[5].

    En 2017, la commune comptait 59 habitants[Note 1], en augmentation de 1,72 % par rapport à 2012 (Ardèche : +2,29 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

    Évolution de la population  [modifier]
    1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
    593554552570560550600600555
    1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
    550597525440419404439392305
    1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
    2381691241106457645958
    2017 - - - - - - - -
    59--------
    De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
    (Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
    Histogramme de l'évolution démographique

    Lieux et monuments

    Personnalités liées à la commune

    Voir aussi

    Articles connexes

    Liens externes

    Notes et références

    Notes

    1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

    Références

    1. Direction départementale de l'équipement (DDE), « Carte en relief de l'Ardèche avec limites communales », sur http://www.ardeche.equipement.gouv.fr, (consulté le 3 octobre 2011)
    2. Archives départementales de l'Ardéche
    3. « Liste des maires du département de l'Ardèche » [PDF], sur le site de la préfecture de l'Ardèche, (consulté le 30 juillet 2015).
    4. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
    5. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
    6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
    7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
    • Portail des communes de France
    • Portail de l’Ardèche
    • Portail du Massif central
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.