La Rouge-Minière

La Rouge-Minière appelée aussi Rouge-Minière (en wallon : Rodje Minîre) est un hameau du village de Ferrières en province de Liège (Belgique). Avant la fusion des communes, le hameau faisait déjà partie de la commune de Ferrières.

La Rouge-Minière

Place de La Rouge-Minière
Administration
Pays Belgique
Région  Région wallonne
Communauté  Communauté française
Province  Province de Liège
Arrondissement Huy
Commune Ferrières
Code postal 4190
Zone téléphonique 086
Géographie
Coordonnées 50° 24′ 48″ nord, 5° 37′ 43″ est
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Province de Liège
La Rouge-Minière
Géolocalisation sur la carte : Belgique
La Rouge-Minière
Géolocalisation sur la carte : Belgique
La Rouge-Minière

    Étymologie

    Les exploitations du minerai de fer autrefois très répandues dans la région sont à l'origine du nom de la localité, rouge étant la couleur du sol ardennais.

    Situation et description

    Le petit village presque totalement entouré de bois (le bois de Xhoris) s'accroche aux pentes des vallées formées par les ruisseaux du Pouhon et de la Velle. Il se situe à trois kilomètres du centre de Ferrières et se trouve entre les hameaux de Grimonster, de Saint-Roch et de Ferot.

    Le hameau compte une chapelle, une petite place arborée et, côté hébergement, des chambres d'hôtes.

    Le sentier de grande randonnée GR 576 traverse le village.

    La chapelle de Rouge-Minière

    Historique

    Ce hameau et sa chapelle sont étroitement liés à la famille Hakin (Joseph, Alphonse et Victor Hakin) qui, durant la Seconde Guerre mondiale offrit le terrain pour sa construction. Les habitants de Rouge-Minière eux-mêmes se sont mobilisés pour trouver l’argent nécessaire à la construction.

    En 1942, des bénévoles du village, après leur journée de travail, terrassent, charrient, taillent... La construction proprement dite débute en et est assurée par des corps de métier du village. C’est notamment le gendre de la famille, Hubert Brévers (charpentier de métier) qui réalisera la charpente. Le la chapelle est inaugurée.

    L’abbé Joseph Hakin (ancien vicaire de Ans-Plateau et de Saint-Barthélemy, ancien curé de Forges-Marchin et de Herstal-Saint-Lambert) quitta sa paroisse de Herstal en 1947 pour revenir dans sa famille à Rouge Minière et animer ce bout de paroisse de 1947 à 1954, année de sa mort. C’est à lui que l’on doit l’adjonction de la sacristie, l’achat d’une cloche, le placement des vitraux, l’acquisition d’un ostensoir.

    • Portail de la Wallonie
    • Portail de la Belgique
    • Portail de la province de Liège
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.