La Voie de l'ennemi (film)

La Voie de l'ennemi (Two Men In Town) est un film policier algéro-français-américain coproduit, coécrit et réalisé par Rachid Bouchareb, sorti en 2014.

La Voie de l'ennemi
Titre original Two Men in Town
Réalisation Rachid Bouchareb
Scénario Rachid Bouchareb
Olivier Lorelle
Yasmina Khadra
Acteurs principaux
Sociétés de production Tessalit Productions
Pathé
Pays d’origine Algérie
France
États-Unis
Genre policier
Durée 118 minutes
Sortie 2014

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Initialement intitulé Bill's Law, ce film est adapté de Deux hommes dans la ville de José Giovanni, sorti en 1973[1],[2].

Synopsis

William Garnett, ancien membre d’un gang du Sud du Nouveau Mexique, vient de passer dix-huit ans en prison pour meurtre. Converti à l'Islam et en quête de réinsertion, il est libéré en conditionnel pour bonne conduite et essaie de changer de vie. Il se lie d'amitié avec Emily Smith, son officier de probation, qui vient d'être transféré à Luna, petite ville du Nouveau Mexique. Mais au moment où Garnett commence à profiter de sa liberté et à connaitre le bonheur, il est malheureusement rattrapé par son passé. Entre le Sherif Agati, qui veut se venger du meurtre de son adjoint, tué vingt ans plut tôt et son ancien gang qui le harcèle pour le faire revenir, Garnett sent ses vieux démons remonter à la surface.

Fiche technique

Distribution

Source et légende : Version française (VF) selon le carton de doublage.

Production

Une partie du casting lors de la Berlinale 2014

Genèse et développement

En 2011, Rachid Bouchareb annonce la volonté de faire une « trilogie américaine » portant sur les relations entre les États-Unis et le « monde arabe », devant débuter avec le buddy movie Belleville Cop, avec Jamel Debbouze et Queen Latifah[5]. Elle commence finalement avec le téléfilm Just Like a Woman[1], road movie avec Sienna Miller et Golshifteh Farahani diffusé en 2012. Le second film de cette trilogie est donc La Voie de l'ennemi[2]. Le film est produit avec l'aide de l'Agence Algérienne pour le Rayonnement Culturel[6].

Le film s'inspire de Deux hommes dans la ville, film franco-italien de José Giovanni avec Jean Gabin et Alain Delon, qui fustigeait la peine de mort[7]. Certains dialogues originaux sont mêmes conservés dans le film de Rachid Bouchareb[7].

Distribution des rôles

Bien qu'étant produit avec le soutien de l'Agence Algérienne pour le Rayonnement Culturel, il n'y a pas d'acteurs ou actrices algériens dans le film. Le réalisateur déclare à ce propos « La présence algérienne n’y est pas tout simplement parce que dans l’histoire il n’y en a pas. Je suis la présence algérienne de ce film »[6].

Le réalisateur voulait absolument travailler avec Forest Whitaker : « Quand j’ai rencontré Forest, je n’avais pas de film, pas d’histoire ; nous avions juste envie de travailler ensemble, de construire quelque chose. Je voulais l’impliquer dans ce récit d’immigration car c’est une question qui me passionne »[7]. Le scénario se développe alors autour d'un personnage imaginé autour de Whitaker, qui participe également à l'élaboration du script. Rachid Bouchareb déclare que l'acteur était le seul capable de comprendre son désastreux anglais. De plus, il pense que l'acteur apporte une touche particulièrement américaine à l'histoire[7].

Rachid Bouchareb construit son film en fonction des acteurs choisis. Ils développent ensemble des personnages sur mesure et adaptent le scénario en fonction. Rachid Bouchareb explique que c'est « pourquoi au début du film le personnage de Forest parle peu. Tout repose sur une interprétation intérieure ». Il ajoute : « Luis Guzmán me faisait peur dans ses rôles de méchants. Son interprétation dans le film L'Impasse au côté de Al Pacino est bluffante »[7].

À noter que Forest Whitaker et Harvey Keitel avaient déjà tourné ensemble dans Smoke, sorti en 1995.

Tournage

Le tournage débute en et dure 9 semaines[8],[4]. Il a eu lieu au Nouveau-Mexique, notamment à Albuquerque, Deming et Belen[9],[7].

Sortie

L'avant-première du film a eu lieu en Algérie[6], le [7].

Distinctions

Nominations et sélections

Notes et références

  1. B.B., « La trilogie US de Rachid Bouchareb, c'est parti ! », sur AlloCiné.fr, (consulté le 16 décembre 2013)
  2. Relaxnews, « Rachid Bouchareb dirigera Harvey Keitel et Ellen Burstyn dans Enemy Way », sur Le Nouvel Observateur.fr, (consulté le 16 décembre 2013)
  3. (en) Dates de sortie sur l’Internet Movie Database
  4. Rachid Bouchared - Algériades.com
  5. Guillaume Martin, « Trois projets pour Rachid Bouchareb », sur AlloCiné.fr, (consulté le 16 décembre 2013)
  6. Cimon Tazoumbite, « Présentation d’Enemy Way en présence de Rachid Bouchareb », sur VinyCulture.com, (consulté le 16 décembre 2013)
  7. « Secrets de tournage », sur AlloCiné.fr (consulté le 26 avril 2014)
  8. (en) Enemy Way starring Forest Whitaker set to film in New Mexico - OnLocationVacations.com
  9. (en) Lieux de tournage sur l’Internet Movie Database

Annexes

Articles connexes

Liens externes

  • Portail du cinéma français
  • Portail du cinéma américain
  • Portail des années 2010
  • Portail du Nouveau-Mexique
  • Portail de l’Algérie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.