Lachen (ville du Sikkim)

Lachen est une ville du district du nord du Sikkim dans l'État indien du Sikkim. Elle se trouve à une altitude de 2 750 mètres et a une population d'environ 1 000 habitants si l'on exclue les personnels de la base militaire qui s'y trouve.

Pour les articles homonymes, voir Lachen.

Lachen
Administration
Pays Inde
État ou territoire Sikkim
District Nord du Sikkim
Fuseau horaire IST (UTC+05:30)
Démographie
Population 1 000 hab. (est. en été)
Géographie
Coordonnées 27° 44′ 00″ nord, 88° 33′ 00″ est
Altitude Max. 2 750 m
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Inde
Lachen
Géolocalisation sur la carte : Sikkim
Lachen
Géolocalisation sur la carte : Sikkim
Lachen
    Le village de Lachen en 1938

    Le nom Lachen signifie « le grand col ».

    En se dirigeant vers le nord, on trouve la vieille ville de Thangu (en).

    Mission chrétienne dans les années 1930

    École d'une mission à Lachen, une missionnaire finlandaise avec son assistante et un pasteur aborigène, 1938.

    Marco Pallis mentionne la présence en 1936 d'une école tenue par deux missionnaires protestantes où des enfants de Lachen recevaient une éducation et confectionnaient également des tapis[1].

    Ermite de Lachen

    Dans les environs du village, un ermite appelé Lachen Gomchen Rinpoché, ou le Gomchen de Lachen, supérieur du monastère de Lachen, fut le maître spirituel d'Alexandra David-Néel en 1915[2]. Il fut aussi un des grands maîtres rencontrés par Marco Pallis en 1936[1].

    Transport

    Lachen est située à environ 120 km de Gangtok (six heures de voyage par la route).

    Climat

    La température de jour y est de 4 à 12 degrés Celsius même en juin et juillet.

    Tourisme

    La ville est promue comme destination touristique par le gouvernement sikkimais. Elle présente une vue panoramique des montagnes de l'Himalaya et possède une abondante faune. La ville forme la base de la vallée de Chopta (en) et du lac de Gouroudongmar (en). À 5 183 m, le lac de Gouroudongmar (en) est l'un des lacs avec la plus grande altitude du monde et l'un des lacs les plus sacrés de l'Inde (par les sikhs et les bouddhistes), qui peut être atteint depuis Lachen à condition d'obtenir un permis du Ministère des affaires intérieures (en), car il est dans une région frontalière partiellement militarisée[3].

    Une course annuelle de yacks, le Thangu, est organisée en été.

    Notes et références

    1. (fr) « Cimes et Lamas », Marco Pallis, Éditions Albin Michel, 1955, Éditeur Kailash, 1997.
    2. Biographie d'Alexandra David-Néel (consulté le ).
    3. (en) « Gurudongmar Lake » (consulté le 4 février 2017).
    • Portail du Tibet
    • Portail de l’Inde
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.