Lagerstroemia

Morphologie

Il comprend des arbres ou des arbrisseaux originaires de l'Asie tropicale. Ils sont à rameaux tétragones, à feuilles opposées ou alternes au sommet, très entières, à fleurs pourpres ou blanches bibractéolées, paniculées. Ce genre comprend quarante espèces, dont vingt-sept sont indigènes au Viêt Nam. Ce sont souvent de grands arbres, à l'écorce lisse et tombant par plaques, dont le bois est utilisé pour sa ténacité et sa souplesse.

Systématique

Le genre Lagerstroemia a été décrit par le naturaliste suédois Carl von Linné en 1758, il l'a dédié à son compatriote Magnus Lagerström.

Synonyme

Homotypique
  • Tsjinkin Adans. 1763[1]
  • Murtughas Kuntze, 1891[2]

Taxinomie

Liste d'espèces
  • Lagerstroemia ×amabilis Makino (Lagerstroemia indica × Lagerstroemia subcostata)
  • Lagerstroemia angustifolia Pierre ex Laness.
  • Lagerstroemia archeriana F.M.Bailey
  • Lagerstroemia balansae Koehne
  • Lagerstroemia caudata Chun & F.C.How ex S.K.Lee & L.F.Lau
  • Lagerstroemia cristatata Furtado & Montien
  • Lagerstroemia duperreana Pierre ex Gagnep.
  • Lagerstroemia excelsa (Dode) Chun ex S.Lee & L.F.Lau
  • Lagerstroemia fauriei Koehne
  • Lagerstroemia floribunda Jack
  • Lagerstroemia fordii Oliv. & Koehne
  • Lagerstroemia glabra (Koehne) Koehne (syn. Lagerstroemia stenopetala Chun)
  • Lagerstroemia guilinensis S.K.Lee & L.F.Lau
  • Lagerstroemia hirsuta (Lam.) Willd.
  • Lagerstroemia indica L. - Lilas des Indes
  • Lagerstroemia intermedia Koehne
  • Lagerstroemia limii Merr.
  • Lagerstroemia loudonii Teijsm. & Binn.
  • Lagerstroemia micrantha Merr.
  • Lagerstroemia microcarpa Wight
  • Lagerstroemia parviflora Roxb.
  • Lagerstroemia piriformis Koehne
  • Lagerstroemia siamica Gagnep.
  • Lagerstroemia speciosa (L.) Pers. (syn. Lagerstroemia flos-reginae Retz. )
  • Lagerstroemia subcostata Koehne
  • Lagerstroemia subsessilifolia Koehne
  • Lagerstroemia suprareticulata S.K.Lee & L.F.Lau
  • Lagerstroemia tomentosa C.Presl
  • Lagerstroemia venusta Wall. ex C.B.Clarke
  • Lagerstroemia villosa Wall. ex Kurz

Utilisation

  • Lagerstroemia angustifolia, le bang-lang fournit un bois qui remplace celui du noyer pour les crosses de fusil et les hélices d'avions anciens.
  • Lagerstroemia indica, le lilas d'été, est planté dans le midi de la France pour ses nombreuses fleurs lilacées.

En France

La présence du Lagerstroemia a longtemps été réduite au Sud-Ouest. Deux familles de pépiniéristes, les Desmartis à Bergerac[4] et les Pouzergues à Cahors se sont intéressées à cette plante et ont assuré son développement[5].

Sources

  1. Adans., Fam. 2: 401. Jul-Aug 1763.
  2. Kuntze, Rev. Gen. 1: 249. 5 novembre 1891.
  3. Encyclopédie Larousse du XXe siècle, Paris, 1932
  4. Émilie Delpeyrat, Lagerstroemia, une succes-story bergeracoise, Le Mag no 127, supplément à Sud Ouest du 6 septembre 2014.
  5. http://secretsdejardins.e-monsite.com/pages/plantes/lagerstroemia.html

Liens externes

  • Portail de la botanique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.